La Sérénissime
Ce forum, de par ses contenus, est réservé à un public majeur, mâture, et averti.Il s'adresse à un public +18 uniquement. N'y entrez que si vous êtes majeur.

Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Aller en bas

Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Papa Razzo le Jeu 1 Nov - 0:11

Il Corriere - Novembre 2018

Hello les loulous !

Nous revoici en ce froid mois de Novembre pour vous présenter la toute nouvelle formule de notre journal national, Il Corriere. Pour la première fois, il est en libre accès et lisible par nos visiteurs. On espère donc qu'ils ne seront pas déçus par notre feuille de chou mensuelle qui fait un peu peau neuve. Même beaucoup en fait. Pour finir l'année 2018 aussi fort qu'elle a commencé, et comme on a quand même toujours le souci d'évoluer et de rester en même temps très attachés à nos plus chères traditions, la rédaction d'Il Corriere est fière de vous présenter ce nouveau numéro !

L'équipe de la rédaction n'a pas beaucoup changé. Le Doge assure toujours l'Edito Officiel, Gunduz l'Horoscope, Catullo s'occupe de la leçon d'histoire, et Onesimo est aux fourneaux pour vous livrer de sublimes recettes de cuisines. Alors ce mois-ci, profitez qu'il caille sévère dehors, collez vous devant le radiateur avec votre ordi, une bonne boisson chaude, calez-vous pour faire des rp bien caliente, et prenez le temps de lire le journal. 

Bonne lecture les djeunz !
_____________________________

EDITO OFFICIEL

Bonjour à tous.
Voici le point d'information officiel, où le staff s'adresse à sa communauté pour lui présenter les nouveautés, améliorations, et faire le point sur la situation.

Tout d'abord, nous débutons par notre traditionnel point sur les votes aux top-sites. Léger infléchissement ce mois-ci. Rien de dramatique toutefois, avec d'excellents classements, et dans le "pire" des cas une 4e position. Ce mois-ci, Orane fait une excellente prestation avec près de 200 votes hebdomadaires, et se voit offrir 10 billets de loterie pour notre loto mensuel. 
Un défi vous est également lancé. Si nous nous plaçons en tête sur pas un, mais 2 top-sites, les gains des votes seront doublés pour la semaine en cours. Vous pouvez le faire !  Wink

Toujours prompts à célébrer tout ce qui peut l'être, nous débutons le mois avec une grande chasse aux bonbons dans la plus pure tradition. De même, notre graphiste Elea a paré notre forum aux couleurs d'Halloween, faisant la joie des arachnophobes avec cette superbe araignée qui fait le yo-yo au bout de son fil. Nous pouvons la féliciter pour la performance.

Ensuite, au niveau événementiel, le scenario en Valachie va se terminer. Sitôt sa clôture faite, les conseils seront lancés au Palais des Doges. Et bien évidemment, on va vers du thème costaud. Car oui, ça y est, la peste historique de 1478 est arrivée à Venise ! Inutile de dire que cela va quelque peu se ressentir sur la trame générale du forum. On est parti pour plusieurs mois d'animations tournées vers cet événement historique réel et tragique pour la ville. Nous allons voir si vous avez la fibre des survivants.  Twisted Evil

Enfin, nous annonçons une consolidation de l'effectif. Sitôt le nombre de 400 comptes inscrits atteint, nous allons procéder à une suppression des comptes inactifs, lente et indolore. Pour un nouvel inscrit, nous supprimerons 1 inactif. Seront prioritairement concernés les comptes n'ayant produits qu'une fiche pour validation, sans rp derrière (et curieusement, il y en a), et ceux qui ont peu rp (1 à 10 posts). Sont particulièrement visés les comptes dont nous n'avons aucune nouvelle depuis un an ou plus, et qui ne sont rattachés à aucune famille.  En gros, les comptes qu'on n'a jamais vraiment vu rp pour faire simple. L'objectif est simple, aligner un maximum d'actifs. Nous stagnerons donc au niveau global à 400 inscrits pendant un certain temps, mais les connexions régulières devraient très sensiblement augmenter.  

A présent, les familles de la Sérénissime vous parlent de leur actualité.
Bonne lecture.

______________________________
Actualité des Familles

Ici, les représentants de chacune des familles de la Sérénissime vous livrent l'actualité des leurs.

Famiglia Ambrosio
L'évêque de Venise, Polidoro, a une discussion théologique avec sa nouvelle servante Elisa quant au vin de messe qu'elle a sifflé toute seule comme une grosse ivrogne sans rien partager. Ca risque de chauffer un peu pour son matricule. Comme toujours, nous étions là à la vente à la criée de Fossano où Elisa n'est pas repartie les mains vides. Non ! Elle a remporté des tonneaux. Et devinez de quoi ? De pinard bien sûr !

Famiglia Aquila
Umberto et Ylaria ont mis de côté pour quelques jours leur enquête concernant l'assassinat des parents d'Ylaria. Au Refuge des Muses, dans la Campagne Vénitienne, ils ont invité le talentueux Roman Vinola, afin qu'il réalise leur portrait. La discussion amicale se déroule près d'une superbe cascade qui semble inspirer le jeune homme ...

Famiglia Bellacruz
Marilo devient Ambassadrice du Royaume de Castille et de beaux projets s'élèvent avec elle. Elle tente alors de convaincre Rodrigo de s'allier avec elle pour les affaires familiales, mais leur cohabitation continue d'être un vrai combat pour les deux jeunes époux. Durant un entraînement à l'épée, Mathis, le serviteur et ami de Rodrigo, tente de leur trouver un terrain d'entente, quitte à agacer le marquis. Ce dernier à d'autres préoccupations puisqu'il cache à tous une part bien plus sombre avec quelques activités dans la piraterie, alors qu'on le pense être d'un honneur irréprochable. A Naxos, sur la Pieuvre Ecarlate, le capitaine Benvenuto Bellami apprivoise sa captive au fin fond des cuisines. La jeune cartographe Lara Di Salvo souhaite défendre sa liberté mais elle se laisse toutefois convaincre par le pirate en revoyant ses plans. Leurs liens finissent par se resserrer qu'ils le veuillent ou non.

Famiglia Cazzanera
Le Comte Girolamo de Cazzanera a ce mois-ci été promu Duc de Naxos, et a pris les rênes de l'île entière en y débarquant avec sa garde Berude. Déjà recteur de Chioggia et propriétaire de nombreux établissements à travers tout Venise, il a renforcé ses rangs avec Ludovico à qui il confie son théâtre à Dorsoduro. Il succombera également aux charmes d'Endzela dans les vapeurs des hammams de son ami turc, mais aussi au chant cristallin et envoûtant de la ravissante Jaskia. En se rendant dans la salle de pallone à Castello, il croisera l'intrigante Lucia. Jaskia quant à elle fera la rencontre en mer d'un pirate nommé Firmino da Morgloria, qui la déroutera en captivité à Kefken, au sein de l'Empire Ottoman. Toujours présents à la bourse du Rialto qui lui appartient, et à la foire de Fossano, la famille Cazzanera est restée présente et active sur tous les fronts.

Famille Dingen
Ce mois-ci chez les von Dingen, rien de moins que la création de la famille, et quel départ ! La familie compte aujourd'hui cinq membres et les bruits de couloir au schloss laissent présager de nouvelles arrivées d'ici les prochaines semaines !
Côté RP, nos membres sont partout, aussi bien chez eux, dans leur domaine qu'à Venise. Au schloss von Dingen, le Comte et la Comtesse sont préoccupés par les comptes du domaine. Hans désire emmener son fils Edmund à la chasse, mais ce dernier semble avoir du mal à quitter le lit. Dans un autre temps, Edmund débarque dans la chambre de sa sœur Anya et lui demande de l'aider dans une tâche qu'il semble avoir du mal à accomplir. A Venise, Edmund et Anya rencontrent - enfin - la Famille Guzmerole, et plus particulièrement Maddalena avec qui le jeune allemand doit se fiancer. Dans la Villa Presutti, la famille von Dingen se retrouve pour partager un repas. De leur côté, Anya et sa dame de compagnie, Anke, ont l'air d'avoir du mal à digérer les effets d'une mixture bien étrange.

Famiglia Guzmerole
La famille Guzmerole a comme toujours été très active à la bourse, et a accueilli la criée en sa ville de Fossano, avec sur la brèche Roman, Maura, Lora et Carlo. Le Comte Carlo et son épouse Elea s'y trouvent pour établir un plan de bataille afin de faire tomber un espion qui a beaucoup nuit à Venise. Carlo, Lora et Maddalena accueillent les von Dingen pour des fiançailles. Carlo et Elea, sous l'impulsion de Roman, accueillent l'affranchie Mirsjella pour lui offrir un avenir plus radieux. Lora découvre des tableaux compromettants de Roman et le fait chanter. Mais Roman, amoureux de sa belle Mirsjella qui attend son enfant, rachètera un bijou lui ayant appartenu contre un de ces tableaux qu'il livrera aux sympathiques Ylaria et Umbero. Lora et Carlo combattent également avec le corps expéditionnaire vénitien dans les Principautés Roumaines contre les Valaches avec les Hongrois pour alliés. Passionnée de tissu, Lora se querellera aussi avec Athena, et croisera Giorno. Elle sauvera également l'ambassadeur français Firenze, et rencontrera son associée Savina pour mettre en place ses affaires.

Famiglia Lagioia
La famille Lagioia a le vent en poupe. A Torcello, on assiste à une réunion de la fratrie avec Cataldo, Clementina, et Carolina. Mais ça démarre mal quand Clementina assomme son cher frère avec la portière de son fiacre. Toujours hypocondriaque, il se voit déjà mort, le crâne fracassé et en morceaux. Clementina rencontre également le marin Giorno, et prend la tête de l'hospice de Cannaregio appartenant au Duc de Naxos, Girolamo de Cazzanera, qui la surprend alors qu'elle regarde par une fenêtre de curieuse façon. Quant à Raffaella, la disciple de Cataldo, elle part faire du tourisme en navire à travers la lagune et finit à la flotte quand le navire de Firmino laisse une rame derrière après un télescopage évité de justesse. Bien entendu, nous sommes toujours sur la brèche à la criée de Fossano, ou à la Bourse du Rialto. La science c'est bien, mais les sous aussi.

Famiglia Luca
Dans l'attente du retour de sa femme, Gustavo commence à réfléchir au développement de Vignole, dont il est devenue le Recteur récemment. Dans cette perspective, Gustavo est allé représenter sa femme à la Bourse du Rialto ainsi qu'à la Criée.

Famiglia Maffezzini
Côté bourse, toutes les productions ont été écoulées avec Athena, Giulietta, Olivia, Gabriella, Penelope et Michele ! Côté cœur, Olivia batifole gaiement en la compagnie de Carismo et le retour à la réalité s'annonce un peu plus rude que prévu. Côté famille, Gabriella, intendante chez les Mersang, retrouve Giorno son père adoptif au programme : bref récapitulatif de toutes ses années passées loin de lui et petite baston ! Côté action, Athena mène toujours son enquête en la compagnie de Tony pour déterminer qui lui en veut : paranoïa ou triste réalité ? L'intrigue progresse ! Olivia décide également de confier sa fortune à la Banca da Morgloria et fait la connaissance du redoutable Salluste. A Savigliano, elle découvrira le très sanguin Donatello. Michele accueille sa bien-aimée Giulietta à Venise. Gabriella est de son côté promue intendante par Athena, et retrouvera Vampa au cimetière San Michele pour une vendetta. 
Enfin, une fête très privée réunit Michele, Athena, les époux de Sorbo Gennaro et Ursula, mais aussi l'ambassadeur ottoman Kamal et Iris.

Familiglia Malfire
Les Malfire sont toujours partants pour l'aventure. On les retrouve ainsi à la Bourse du Rialto et à la criée de Fossano en force. Angelo part d'ailleurs à Fossano prendre possession de son nouveau vignoble avec la jolie Ceren. Sieste et farniente au menu. Avec Lorena, il se trouve à Rome, et lui fait prendre la pause pour réaliser une oeuvre. Fera-t-elle une bonne nymphe ? Alba pose, et Angelo sème le chaos dans une exposition chez le Duc de Cazzanera avant de tenter de la recruter honteusement pour incarner une Aphrodite sortie des eaux sur sa prochaine oeuvre magistrale, quitte à castagner au passage un compatriote, et compagnon de beuverie de surcroît. Avec Tania, il se trouve à Parga pour un anniversaire, mais a bien sûr oublié lequel. Gloria retrouve son employeur Salluste dans son bureau en réclamant des sous. Alba fera également la rencontre de Lucia, une redoutable voleuse. Tania de son côté prendra un bain de minuit dans les canaux, interloquant Giorno. Que ce soit à Venise, Rome, dans les Alpes ou en Grèce, l'aventure est partout avec nous !

Famiglia Montepulciano
Après l’acquisition de trois villes, les Montepulciano progressent à la bourse. Au terme d’un voyage dans les terres de Bohême, Isabella et Domenigo batifolent dans la nouvelle demeure. La Marquise inaugure aussi son nouveau palais en tant que rectrice, à San Erasmo, avec son esclave Lisandro qui se verra récompensé de ses derniers faits d’armes par un chien de guerre valache. L’Alcyon en cale sèche, Isabella rend visite à son capitaine Giorno qui au terme d’une mauvaise rencontre se retrouve alité au palais. Se rétablissant au mieux, ce dernier retrouve Gabriella, mais les retrouvailles sont interrompues par d’étranges événements. Le capitaine fera aussi la rencontre d’une jeune étrangère, Tania ainsi que de la belle Iris.

Famiglia Moretti
Les Moretti vous saluent ! La famille la plus dangereuse de Venise ne se relâche pas. Vendant tous ses articles à la bourse, elle était également représentée à la foire de Fossano avec Lorenzo, Guido, Erica, et Livia. Ce mois-ci, Lorenzo est en partance pour Raguse avec Endzela, afin de revendre une relique volée à un pope grec. Les ravissantes terreurs Marianna et Livia se déchaînent. Après des paris au Palio de Chioggia, nos deux charmantes pestes batifolent et soldent leurs comptes. On retrouve également Endzela alanguie au hammam de San Polo avec rien de moins que le Duc de Naxos, Girolamo en sa présence. De même, Carismo essaiera de duper Endzela en se faisant passer pour un certain Ziff, mais il récoltera une douleur assez aiguë et désagréable pour un homme. On retrouvera également Erica avec notre pirate Lefteris et après une entrée en matière houleuse, ils panseront leurs plaies ensemble.

Famiglia Morgloria
Il se passe bien trop de choses chez nous! Onesimo, le patriarche de la famille, investit son nouveau palais de Spalatto avec son esclave Natacha, également prêtée au Duc Girolamo à Chioggia. Son fils et héritier, Onesimo IV, poursuit sa croisière avec Allegra, et poursuit ses préparatifs d'attentat au coucou piégé avec Cirina. Firmino, son autre fils, prend les rênes de son nouveau comté aragonais, et a un goût prononcé pour la sieste avec ses esclaves, Muire, Lenka, Firiel, et Olena. Il recrute les pirates Abigail et Corbeau, avant de se rendre à Kefken sur son navire avec Kassia, où son cousin Salluste l'attend pour organiser la piraterie avec un pacha et ses alliés, dont un certain Donatello, qui demande la fille de la famille, Savina, en mariage. Celle-ci mène ses affaires avec Gemma, sa servante, qui prévoit de braquer les mines d'argent familiale avec Firmino. Le cousin Salluste recrute la pirate Ailios, une garde du corps, Gloria, et protège les économies d'Olivia. L'oncle Bartolomeo rencontre l'amour avec Svetlana, et la pirate Shalyna fricote avec sa capitaine Abigail et un certain Carismo.

Famiglia Petitecour
Mes amis, quel mois chez Petitecour ! Dans un premier temps, Petitecour a doublé son effectif ce mois-ci avec l’arrivé d'Alina Petitecour, la douce femme de Thibaut, qui est en train de découvrir la surprise qu’il lui réserve sur l’’île de Stamfani. La deuxième à avoir poussé les portes de la famille est Marween, la zythologue de la famille, avec qui Thibaut va se lancer dans une des meilleurs dégustation de bière qui soit. De son côté, Thibaut continue a être émerveillé par une autre culture avec Feng, à jouer lors d’une soirée mondaine avec Lora, a se faire soigner par Allegra, à enquêter au Cannaregio avec Milena, à tenir tête à Athena et a s’occuper de remettre à neuf la maison en Grèce d’Amberle. Plus, toutess les marchandises ont été vendues à la bourse et lors de la criée, Alina a pu remporter un magnifique lot de dentelle.

Famiglia Sorbo
Ursula accueille un nouveau serviteur en la personne de Tonio, qui semble fort désireux de plaire à sa nouvelle maîtresse. Jusqu'à quel point ? La comtesse promet également à l'explorateur Carismo Dellacarte de financer son expédition, mais celui-ci aimerait bien obtenir d'avantage... Le savant Ivano Belsteri, quant à lui, s'applique à discipliner douloureusement sa jeune comtesse, avant de faire connaissance avec le nouveau garde du corps de celle-ci.Luciano retrouve sa sœur jumelle Tea; jouant avec leur parfaite ressemblance quels que soient les habits empruntés pouvant être homme ou femme selon leurs désirs, Luciano décide de jouer un petit tour à sa Maîtresse, la comtesse de Sorbo afin de lui présenter Tea pour qu'elle l'engage... Comment prendra-t-elle ce petit jeu ? Puis, à sa boutique, il rencontre Agrippina Zenone cherchant de quoi soigner une cicatrice. Appliquant de l'onguent sur la blessure, celle-ci fut prise d'une allergie dont allait profiter le jeune homme...


Famiglia Tarsakhan
Chez les Tarsakhan, les choses bougent. Kamal réunit ses corsaires avec Salomon et Hendrik en accueillant Firmino, Salluste et Donatello pour écumer la Méditerranée. A Marmara toujours, les esclaves Zinia et Zdenka font connaissance avec Kamal, leur nouveau maître. Même chose pour Anthéa dans la ville de Kekova. Catalina en revanche se prélasse au hammam en la compagnie du turc, alors qu'Emilia devient officiellement courtisane au Palazzo. A Marmara, Kamal reçoit la visite de Lucia, émissaire de Donatello qui joue un mauvais tour à sa propre messagère, et c'est ainsi que Lucia retrouvera plus tard Kamal et Aysun. Allegra de son côté se rend à Spalatto avec Onesimo IV. Lucia et Zinia font également connaissance dans le palais du pacha, ainsi que Xialong qui rencontre Anthéa. Kamal fera la rencontre de Savina autour d'une table de jeu à Giudecca. Xialong accompagnera Aysun au hammam. Côté courtisanes, Allegra confie ses économies au banquier Onesimo, et rencontrera Thibaut, ainsi que sa consœur Emilia, laquelle s'offre une croisière avec Carismo. Iris de son côté rencontrera Giorno, et participera avec Kamal à une fête privée chez le Comte Michele. Bien sûr, énorme présence à la bourse, et à la vente à la criée.

Famiglia Tonello
Les Tonello croissent et se multiplient, à la bourse et en famille. Ce mois-ci, des rencontres, du travail bien fait et des challenges relevés. À peine sortie de l'institut qui l'a formée, Orane est acquise par l'esclavagiste Melike mais les débuts sont chaotiques. Elle est ensuite achetée par Gianni Tonello à Marmara et fait sa connaissance sur le bateau qui les ramène à Venise. Pendant qu'Eva visite les roseraies de Pjezge, Orane lui apporte des objets oubliés et lui révèle l'étendue de ses connaissances. Récemment recrutée, Mikaëla apporte ses robes à Eva qui semble ravie du travail. En livrant une autre robe, la jeune couturière se fait agresser par une bande de voyous. Sauvée par l'intervention de Firenze, elle est invitée à l'Ambassade de France. Sur le bateau de Carismo, Mikaela débute son travail après avoir parié avec le cartographe qu'elle finirait en moins d'une semaine.

Famiglia Torelli
Calme, douceur, et volupté orientale ce mois-ci pour la famille Torelli. Dahlia et Furio ont développé leurs affaires jusqu'à Marmara avec l'approbation du Pacha Kamal Tarsakhan. Avec l'expansion de leur affaire, les Torelli se tournent vers un vieil ami de Furio, Catone Verzeroli, pour venir leur prêter main-forte. Mais ils fédèrent aussi dans leur propre quartier de Dorsoduro en recrutant les jolies jumelles Vera et Fedra, afin de préparer de futurs nouveaux voyages vers l'Orient. Les jumelles reçoivent également pas mal de visite dans leur boutique de textile. Pour les Torelli, l'union fait la force, et avant de conquérir les marchés orientaux, ils entendent d'abord fédérer. Le sestiere de Dorsoduro est nôtre, et nos affaires y sont omniprésentes, ainsi qu'en Crète, et dans l'Empire Ottoman. Autant d'affaires qui offrent des postes à pourvoir. Toujours présents à la Bourse du Rialto, nous avons aussi remporté gros lors de la vente à la criée au Champ de Foire de Fossano.

Famiglia Tribaldi
Chez les Tribaldi, Silvio vient d'être nommé comte de Sarzana. Il est toujours en train de se battre avec un amour fou qu'il refuse et torture son esprit. Pour le combattre, il se rend dans une soirée de débauche, et y fait la rencontre badine de Jaskia, une jeune courtisane aux charmes lui donnant l'impression d'assouvir ses desseins, mais parviendra-t-il à abattre son amour pour Emilia ? 
Cette dernière participe à une croisière avec Carismo qui semble mettre en éveil leurs sens. 
Avant cela, ils sont partis à l'aventure avec le chevalier Trystan qu'elle avait déjà rencontré auparavant durant une soirée qui a marqué leurs esprits
Les deux amants ont également participé à la criée.

Famiglia Zarakolu 
La famille Zarakolu est à mi-chemin entre les îles vénitiennes du Duché de Naxos et les territoires de l'Empire Ottoman d'où Gunduz est natif. Toujours présent dans l'Académie des Sciences de Venise, et partant pour toutes les expériences avec ses confrères déjantés, Gunduz était à Fossano pour la criée, s'invitant avec son collègue et ami Cataldo chez son confrère Angelo alors que la peste semblait se rapprocher dangereusement de Venise.

Famiglia Zenone
Lucia et Alba se retrouvent autour d'un tableau qui aurait lié leurs parents respectifs, et Lucia se fait également attraper par Donatello à qui elle a dérobé la bourse. Peu rancunier, il veut l'embaucher. La Chaise de Savigliano est au centre des conversations de Lucia et Mohan, qui redoutent l'instrument. Agrippina s'offre un petit flirt avec Luciano. Donatello lui, recrute Flavio qu'il met au défi, et doit composer avec la paresse de son esclave Aslan. Dans le Lazzio, il batifole avec Maia, sa courtisane aux cuisines. En Istrie, le même Donatello va demander sa main à la jolie Savina. A Kefken, le neveu du marquis rencontre les pirates pour organiser le trafic d'esclaves avec à la table Kamal, Salomon, Hendrik, Salluste et Firmino. Mais Carismo et Lucia y débarquent. Cette dernière y rencontrera le pacha, avant de faire connaissance avec Aysun, et Zinia. De son côté, Catullo fait tester sa redoutable chaise à Dita, célèbre sa nuit de noces avec Pacifica, affronte des mouettes à Corfou avec Feng, et mettra Hilde en poste d'intendante à Padiano, tout en discutant dans les jardins avec Innocenza. Feng rencontrera Thibaut sur Zante. Enfin, Milena enquête avec Thibaut à Cannagerio, et discute avec Mohan qui sera enlevé par Tahminah. Évidemment, présence massive de nos effectifs à la bourse et à la criée.

______________________________
La Pin-Up

Ce mois-ci, Papa Razzo passe sur le grill la jolie Firiel, esclave au Castillo Morgloria, possédé par le redoutable Firmino da Morgloria. C'est parti !


Firiel

1- Bonjour Firiel. Tu officies en tant qu'esclave au Castillo Morgloria en Aragon, sous les ordres d'un certain Firmino. D'après toi, esclave, une profession d'avenir ? 

Bonjour toi ! J'officie effectivement en tant qu'esclave au Castillo Morgloria en Aragon. Qui est Firmino cela dit ? Le pirate constamment en mer qui en a après l'argent de son père au point que cela en devienne une obsession ? Je suis persuadée, l'autre soir, de l'avoir entendu dans son sommeil siffloter entre deux ronflements grotesques le doux mot de "sequin". Sauf que les esclaves, eux, ne sont pas payés ! Alors profession d'avenir... Mon cul ! J'en doute ! Je récolte d'avantage que je ne sème ces temps-ci et quand je dis récolte... Quoi ? Ah. *remonte son bas en affichant de gros yeux* Je voulais juste te montrer la trace de ses grosses mains toutes dégueulasses. Je te déconseille vivement d'y passer ! Sauf si tu veux un cul aussi rouge qu'une tomate.

2- Lors d'une de tes aventures, on a découvert que tu sirotais le pinard comme du petit lait. Serait-ce une passion pour l’œnologie ? 

Siroter ? Je tiens ça de mon... Patron ! Penses-tu ! En mer quand il fait froid et qu'on se serre les uns contre les autres et qu'on a de vagues tendances à devenir momosexouel un choix s'impose. Penses-tu qu'on boit de l'eau de mer pour se réchauffer ? Penses-tu qu'on suçote des coquillages pour avoir un peu de consistance au palais ?Foutaises ! C'était le tonneau de vin ou mon fessier ! Et le choix a été vite fait en mer ! 
Oui, on est sur terre et alors ?! Personne ne jouira de mes verres de vin ! 

3- As-tu un message à faire passer à nos lecteur, ou à quelqu'un en particulier ? Fais-toi plaisir, tu as la parole.

Je pense qu'un bon vin ne se mesure pas véritablement à son goût. Il peut être acide, amer, sucré, salé et que sais-je ! Un bon vin se mesure à la haine qu'éprouve son possesseur quand vous sirotez toute sa bouteille de pinard devant lui. J'vous laisse, y'a Firmino qui m'attend.

______________________________
Horoscope de Gunduz

Gunduz

Il est ottoman, il est savant, mais il est aussi astrologue. Et oui, personne n'est parfait. Mais attention, il en a sous le turban. Il lit dans les astres avec son gros télescope, il fait des calculs très compliqués auxquels on ne comprend rien à rien, et il fait des prédictions Attention toutefois. Elles pourraient bien se réaliser, et c'est déjà arrivé. 

Bélier:
La constellation du kleenex est dans votre ciel. Non, nulle créature sublimissime à l'horizon qui mériterait un fap. C'est juste l'hiver qui arrive et le gros rhume qui vous pend au nez. Littéralement. C'est la goutte verte du glamour. 

Taureau:
La constellation du mouton bariolé est dans votre décan. Avec le froid qui vient, c'est le retour du temps béni où l'on ressort les habits d'hiver qu'on n'a plus mis depuis un an. Qui c'est qui va se retrouver avec un gros pull en laine bien affreux ? Consolez-vous, ça fera rire les copains.

Gémeaux:
L'étoile filante marron traverse votre ciel à toute allure. Ca c'est une petite épidémie de gastro qui guette. Prévoyez le stock de moltonel épaisseur triple, ça risque d'être très sale. N'oubliez pas non plus les ultra-levures, le riz, et les pâtes.
 
Cancer:
L'Etoile Polaire vous nargue. Ca c'est la batterie de voiture, la votre ou celle d'un proche, qui va se montrer paresseuse le matin et refusera de démarrer, et qu'il vous faudra dépanner. Les joies hivernales du petit matin.

Lion:
L'étoile du sapin des Vosges dégouline sur votre ciel. Méfiez-vous du mal de gorge, et n'oubliez pas votre petite laine quand vous sortez. Vous êtes une grosse chochotte sensible au froid, alors on évite de traîner à poil dehors. Sinon c'est la pastille vosgienne.

Vierge:
La constellation du microbe vous fait des risettes. Ca c'est la petite maladie infantile qui traîne et qu'un marmot de la famille va gentiment ramener de l'école et va partager dans le plus pur esprit de charité chrétienne.

Balance: 
La constellation de l'arbre fait de l'ombre dans votre décan. Mais là, toutes les feuilles vont tomber, et le temps du jardinage chiant est venu. Râteaux, pelles, ces instruments n'auront plus de secrets pour vous.

Scorpion:
La constellation de l'araignée fait couiner votre ciel. Hé oui, il commence à faire froid. Mais vous n'êtes pas le seul à le ressentir. De petites bêtes vont chercher à se faufiler dans votre intérieur. Vous leur offrez l'hospitalité ? 

Sagittaire:
L'étoile du retard plane dans votre ciel. Le changement d'heure, le froid hivernal, les petites maladies de saison, faites le plein de prétexte car vous aller vous oublier au lit, et être souvent à la bourre ce mois-ci. 

Capricorne:
La constellation de la pantoufle pourrit votre ciel astral. Ouais, il fait froid tout plein, mais ce n'est pas une raison pour mettre des grosses charentaises ou d'affreux chaussons multicolores avec des têtes d'animaux. Votre côte de charme va s'effondrer.

Verseau:
La constellation du bibendum se reflète dans votre décan. Il fait froid, vous souffrez, et vous vous vengez sur la nourriture avec des plats d'hiver bien chauds, et surtout bien lourds. Qui c'est qui va prendre des kilos sur les fesses ? 

Poisson:
La constellation du moustique s'en est allée. Avec les premiers frimas, fini les piqûres de moustiques. Youpi. Mais les araignées et les punaises vont chercher à se faufiler partout pour faire des calins. Baygon or not baygon ? 

______________________________
La Blague du Mois

Leçon de pêche

Un vieux vénitien part dans les Alpes en hiver et a l'idée d'aller pêcher dans un lac gelé. Pêcher, il savait ; il avait fait ça toute sa vie. Mais faire un trou dans un lac gelé, c'était la première fois. Il s'installe donc avec son matériel au bord du trou et commence à attendre. Au bout d'une heure, il n'avait toujours rien attrapé.
C'est alors qu'arrive un gamin, qui perce un autre trou non loin de celui du vieux et qui se met à pêcher aussi. Cinq minutes plus tard, le gamin s'agite et sort un brochet de trois livres. Le vieux pense que c'est de la chance et prend son mal en patience.
Mais cinq minutes après, le gamin sort une tanche de deux kilos, puis un saumon, et encore un brochet...! N'y tenant plus, le vieux s'approche du gamin :
- Hé petit, ça fait plus d'une heure que je suis là et je n'ai rien pris, et toi en un quart d'heure tu te prends une demi-douzaine de monstres.. Comment tu fais ?
- Fo waé lé wée o ho ! répond le gamin.
- Hein ?
- Fo waé lé wée o ho !
- Ch'comprends rien, tu peux articuler ?
Alors le gamin crache un truc dans sa main, puis dit :
- Faut garder les vers au chaud !

______________________________
Courrier des Lecteurs

Chaque mois Papa Razzo répondra aux lecteurs en  mal. En mal de quoi? A vous de nous le dire ! Vous pouvez nous contacter sur la boite MP de Papa Razzo.


Cher Papa Razzo,  Je ne sais pas par ou commencer. C'est tellement... Gênant. Parfois, je me mets à avoir chaud, mais genre très chaud, comme si mon corps bouillonnait en moi. Et puis j'ai de drôles d'envies et de drôles d'idées qui apparaissent. Je crois que je suis amoureuse des légumes et des fruits. Mais pas juste amoureuse du goût. Amoureuse vraiment. Je... Holalala, c'est tellement gênant à écrire mais voilà je crois que je suis légumophile. J'adore posséder des bananes, et puis des courgettes ben ... Enfin bref. C'est normal ? Je vis seule, je n'ai jamais eu d'amoureux alors je ne sais pas si c'est normal.   
Inconnue

Chère Inconnue. C'est tout à fait normal. Ce besoin de fruits et légumes s'explique tout naturellement par la venue du froid hivernal. Votre corps a grand besoin de vitamines pour l'affronter. Aussi, afin de satisfaire à votre passion je vous invite cordialement à suivre la rubrique cuisine de notre chef Onesimo, qui vous apprendra très bientôt l'art de la piperade, de la ratatouille, et comment réussir une superbe salade de fruits. Mais la cuisine est faite pour être partagée. Vous n'aurez aucun mal à séduire un bel et vigoureux jeune-homme si vous êtes capable d'exécuter un bon minestrone ou un tournedos Rossini.
Papa Razzo.
______________________________
L'histoire vue par le Pr Catullo

Dans cette rubrique, vous découvrez tous les mois un épisode de l'histoire du monde revue et corrigée par notre Dr Frankenstein national, j'ai-nommé le Marquis Catullo Zenone. Féru de sciences, il l'est aussi d'histoire, et va vous narrer la folle histoire des hommes à travers les siècles. Il va vous faire voyager, il va vous faire rêver, trembler et même rire. A l'image de l'Histoire avec un grand H. 
C'est parti pour l'instant culture. A toi Catullo !


Catullo Zenone

Les Morts Absurdes des Rois

Salut les petits historiens en herbe. Voici ma nouvelle rubrique. Après avoir parlé de science durant de longs mois, nous allons à présent parler un peu d'histoire. L'Histoire, c'est savoir regarder les siècles passés, et analyser les faits avec neutralité, sans aucun a priori partisan de quelque sorte que ce soit. Mais ce sont aussi des hommes illustres. Qui sont morts pour la plupart. S'ils étaient illustres de leurs vivants, certains ont en revanche eu un trépas bien merdique. C'est pourquoi je vais vous parler ce mois-ci de 3 monarques européens qui ont eu une mort spécialement idiote.


Charles VIII, Roi de France de 1483 à 1498, né en 1470, mort en 1498.
Charles VIII est donc monté sur le trône assez jeune, et son règne fut court mais quelque peu intense. On lui doit une participation aux Guerres d'Italie, lorsqu'il est parti avec son armée conquérir le Royaume de Naples. Sauf que, bien sûr, ça a merdé à un point tel que la conquête s'est terminée en débandade lorsque le pape rejoignit la Ligue de Venise avec le Roi d'Aragon. Il est donc rentré de justesse avec presque toutes les armées d'Italie coalisées à ses basques.
Mais Charles VIII était un apollon français qui n'atteignait pas un mètre soixante à la toise. Notez bien l'info, elle aura son importance. Wink
On va dire qu'il était du genre plutôt jovial. Suite à la mort de son enfant mort-né, ça allait pas très fort pour Anne de Bretagne. Sa reine de femme n'avait pas vraiment le moral au beau fixe, et elle s'ennuyait légèrement au château d'Amboise. Ni une ni deux, Charly décide de l'amener voir une partie de jeu de paume dans le château. Tout content, il descend les escaliers pour assister à la partie. Sauf que là, par un prodige dont lui seul avait le secret, du haut de son mètre cinquante et des brouettes, Charles VIII frappa de plein fouet le montant du haut de la porte. Ouais. Avec sa tête. Après un léger KO technique, il se relève et part assister à sa partie. Sauf qu'il n'en verra pas la fin, pour cause d'hémorragie interne.
Porte 1 Royauté 0

Louis III, Roi des Francs de 897 à 882, né en 863 mort en 882.
Louis III régnait sur un truc qui s'appelait la Francie Occidentale, qui n'était pas vraiment la France, mais juste un beau morceau de celle-ci. A cette époque, des manouches aux cheveux blonds venaient sur leurs roulottes en sapin flottantes depuis la Scandinavie pour piquet tout le métal doré qu'on trouvait dans les couvents, les églises, et plus communément chez les gens un peu fortunés.On appelait ça les Vikings. Ils venaient souvent, et Louis III leur avait mis plusieurs bonnes dérouillées pour leur expliquer qu'ici, on volait pas les poules. Un bon gars donc.
Sauf qu'un jour, alors qu'il était parti à cheval, et qu'il avait 18 ans et toutes ses dents, notre bon Loulou croise la fille d'un certain Germond. C'était la fille bien roulée du coin. En tout cas, c'est relatif, parce que quand on voit les peintures d'avant l'An Mille, les filles vendent pas du rêve, et c'est pas le Stromboli dans les caleçons. Il veut se la serrer, mais elle veut pas. Elle tente bien le numéro du harcèlement de rue, elle tweete sur #balancetonporc, et en dépit de ses royales avances, la fille veut vraiment pas. Non c'est non. Du coup, elle part se réfugier chez son père parce que Loulou a décidé lui que c'était OUI! Et il la course en galopant à cheval histoire de la rattraper. Elle atteint la maison, passe la porte et se réfugie à l'intérieur. Loulou se radine derrière à cheval, mais ne ralentit pas. ET PAF! Il se mange le linteau de la porte dans la gueule. Ainsi mourut Loulou IIIe du nom.
Porte 2 Royauté 0

Béla Ier dit le Bison ou le Champion, Roi de Hongrie de 1060 à 1063.

Après s'être longtemps foutu sur la pomme avec son frangin André Ier, et avec l'aide de la Pologne, tandis que son frère reçoit l'aide du Saint Empire, soutenu par les Hongrois, il parvient à emprisonner son frère, et à virer les Allemands du pays. Il devint alors roi. 
Alors que la guerre allait repartir de plus belle avec le Saint Empire, Béla se la coulait douce dans son joli château de Dömös, où il avait coutume de s'asseoir sur son trône comme tout bon monarque. Etait-il pourvu d'un embonpoint à force d'avoir mangé trop de big macs? On sait pas... Mais toujours est-il que ce jour-là, le trône céda sous son poids, et qu'il mourut empalé par une latte de son trône. Gros bobo le cucu. 
Trône 1 Royauté 0

George II, Roi d'Angleterre et de son empire de 1727 à 1760
Jojo c'était un roi guerrier, du style gros warrior de la mort qui tue. Mais il n'est pas du tout mort en combattant vaillamment aux côtés de ses armées, contre un ennemi supérieur en nombre. Non. Pas de combat du tout. Comme tout un chacun, Son Altesse Royale est allée faire sa royale commission dans les toilettes du palais. Sauf qu'il a du un peu trop pousser. C'est la rupture d'anévrisme. Good bye Georgy.
Trône 2 Royauté 0

Moralité: quand vous êtes roi, méfiez-vous des portes et du trône.

_________________________________
Les Recettes du Chef Onesimo


Bonjour les gourmets et épicuriens en herbe. Il Corriere vous présente sa rubrique cuisine. Tous les mois, le Vicomte Onesimo da Morgloria IIIe du nom, auteur de plusieurs traités de gastronomie, vient vous livrer ses petits secrets de cuisine pour ravir les papilles des petits et des grands. Ce sont de véritables recettes qu'il vous livre, certaines collectées auprès de ses compatriotes vénitiens au détour d'une chatbox ou d'un topic cuisine. Certaines seront des perles issues des anciennes générations, et jalousement gardées comme des secrets de famille. Bien entendu, il le fera dans son style ô combien inimitable, pour notre plus grand bonheur. 

NOTA BENE: toutes ses recettes sont comestibles, et sont celles de vrais plats. Régalez-vous.  Wink 




Onesimo da Morgloria

Les Brioches Farcies du Doge

Salut les gueux ! 

Alors, on a la dalle ?! Ca tombe bien ! Vous connaissez Marie-Antoinette, l'autrichienne nunuche qui avait épousaillé le gros Louis XVI ?! Y a plus de pain ? C'est pas grave ! Mangez des brioches ! Mais les brioches toutes simples, c'est bon pour un petit déjeuner de chochotte ! 
Quand on est un guerrier, un vrai, avec du poil au menton et sous les bras, les brioches on les fourre !!! mais comment qu'on fait, vas-tu me dire petit bonhomme ?! Ta bouche et écoute !!! 

Tout d'abord,  c'est quoi cette putain de tenue !!! Vas passer un tablier et que ça saute !!! Sinon je te tape à coup de concombre anglais et je te pince ! On va pas en cuisine sans être prêt pour la guerre ! Je m'en fous que ton tablier soit rose, avec des dentelles, ou qu'il y ait un truc nul marqué dessus comme "Paulette la reine des paupiettes" ! Tu le mets ! Pas de civil dans la cuisine ! 

Bon, maintenant, parlons un peu de tout ce qu'il va falloir pour réussir cette recette campagnarde que l'on doit à notre bien aimé Doge, Imhotep à lui ! Donc... Voilà ce qu'il faut crénom de dieu de bordel de moines !!!

-un four
-2 fois plus de brioches rondes que de personnes à qui il faut remplir la panse, et pas des putains de pains au lait. Je veux des brioches RONDES !
-de l'emmental râpé
-du lait écrémé, un litre fera très largement l'affaire !
-2 jaunes d’œufs, de poule, pas d'autruche sinon y en aura de trop !
-des dés de jambon. C'est pas casher, c'est pas hallal, mais on s'en fout ! 
-un couteau de table
-une cuillère à soupe 
-un saladier
-un plat pour le four 

Alors c'est pas compliqué! Donc tu écoutes bien petit marmiton en herbe dans son petit tablier rose bonbon, et tu fais pas de la cagade avec la pitance !!!
Tu commences par prendre une brioche, et tu la décalotte sur le dessus ! La brioche ! Avec un couteau ! Tu découpes avec soin le dessus pour pouvoir le remettre dessus à la fin ! Et tu le manges pas gros goinfre que tu es ! Tu le poses à côté ! A l'aide de ton couteau et de tes petits doigts propres préalablement lavés, tu évides la brioche de sa mie ! Mais tu la manges pas non plus ! C'est fini oui de toujours vouloir tout bouffer ? 
Tu mets la mie de brioche dans le saladier ! Et tu recommences avec toutes tes brioches !

Quand toute la mie est dans le saladier, on commence la farce ! Pour ça, on prend les deux jaunes battus et on les verse sur la mie de brioche ! Ensuite, on touille pour mélanger ! Puis on met un peu de lait pour imprégner la pâte et la rendre plus pâteuse encore ! Oui une pâte pâteuse ! Parfaitement !
Ensuite, on met les dés de jambon, et on re-touille ! Et pour finir, on y met de l'emmental râpé en bonne quantité ! Parce que le fromton c'est bon !!! C'est plein de calcium, et ça met des gros biscottos aux petites chochottes !!!! Et on re-re-touille la farce qui est à présent fin prête ! MAIS C'EST PAS FINI !!!!

Là, c'est la phase un peu complexe ! Alors concentre-toi, petit bonhomme, concentre-toi crénom de dieu de bordel à cul !!! Tu reprends tes brioches évidées, et à l'aide de ta cuillère à soupe, tu les remplis généreusement de cette bonne farce ! 
Et quand toutes les brioches sont farcies, tu remets les calottes que tu as pas mangées !!! Puis tu mets les brioches dans le plat ! Et le plat ? Dans le four ! Cuisson douce pour que ça dore sans cramer ni se sécher ! 

Quand c'est bien doré, et tout chaud, c'est prêt ! Et régales-toi le gueux ! C'est un ordre !

Et bon appétit bien sûr !

______________________________
L'Interview du Mois

Tous les mois, notre reporter vedette rencontre un des personnages emblématiques de notre bonne ville de la Sérénissime. Et ce mois-ci, il s'intéresse à un jeune comte romain, neveu du terrifiant et redoutable Marquis Catullo Zenone, et fiancé à la jolie Savina da Morgloria. Oui, c'est bien lui, notre Comte de Civitavecchia préféré, j'ai-nommé Donatello Zenone, alias Doni pour les intimes. C'est parti !

Donatello Zenone

1-Bonjour Donatello. T'es en feu en ce moment: fiançailles, un comté, du trafic d'esclaves, de la piraterie, et une compagnie marchande dans le désert... Comment tu fais ? C'est quoi ta drogue ? 

Le secret c'est de prendre un goûter tous les jours à 16h, et pour bien faire il faut croquer une pomme le matin pendant la récré à 10h. Moi j'aime bien les tartines avec de la confitures de groseille et les petits biscuits au beurre pour faire trempette dans le lait chaud.

2- On va reprendre tout ça, tu veux bien ? Alors comment t'as fait pour décrocher la timbale avec Savina da Morgloria, fille du plus grand banquier de Venise, alias le Vicomte Onesimo da Morgloria IIIe du nom ? C'est ton charme ravageur ? C'est pour ça que tu fais fureur à Kefken avec les pirates ? Et quid de la Compagnie de l'Oasis ?

Ca je sais. Maia, elle dit toujours que c'est parce que je suis petit et mignon, et tout chou. Maia c'est pas une abeille. C'est ma courtisane. Pour Savina, c'est Firmino qui m'a dit qu'il me donnait sa frangine. Les pirates on m'a dit viens vendre des esclaves. On m'a expliqué que c'était comme des jouets qui bougent, alors du coup je les amène visiter l'Italie. La compagnie dans le désert, c'est parce que javais envie de faire des châteaux de sable.

3- Tu as le titre de Comte de Civitavecchia. Alors, qu'est-ce que ça fait d'être à la tête du plus grand port des Etats du Pape ? C'est quoi tes projets ? 

Je peux détourner toutes les sucreries vers mes entrepôts! 

4- T'es un Zenone. Pas trop dur à porter ce nom-là ? Un petit mot sur ta famille adorée ? 

Tonton Catullo, il est gentil. Il me laisse jouer avec les allemandes qu'il enlève avant de les découper pour la science et de les jeter à manger aux petits cochons du château. Il me laisse nourrir les cochons c'est trop chouette! Après y a Tata Milena qui parle un peu toute seule, Tata Antonia que j'aime bien parce qu'elle est très gentille avec moi, et Tata Agrippina, y a Tonton Catullo qui a dit de ne jamais boire un lait chaud avec elle ni aucun autre verre. Puis il y a cousine Mina. Elle veut pas jouer avec moi ni faire un calin.

5- As-tu un mot pour nos lecteurs, ou pour quelqu'un en particulier ? Fais-toi plaisir, tu as la parole.

Non. Tonton Catullo, il m'a dit de pas parler aux étrangers. Surtout quand ils sont pauvres et sales, parce que c'est pas propre et que ça peut donner des maladies.

Et c'est fini pour ce moi-ci. 
Vous pouvez commenter ci-dessous.
A très vite.

_________________
avatar
Papa Razzo

Messages : 54
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Athena de Mersang le Jeu 1 Nov - 14:27

J'aime beaucoup la nouvelle formule du journal. Un vrai régal (gustatif ?) de voir Maïté-Onesimo s'affairer aux fourneaux.

L'horoscope est, comme à son habitude, très pertinent... J'ai pris mes Birkenstock et mes chaussettes pilou-pilou pour affronter effectivement le froid. Charme/20 ?  Wink


_________________
avatar
Athena de Mersang

Messages : 658
Date d'inscription : 02/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Donatello Zenone le Jeu 1 Nov - 21:18

Tonton Cat', t'as vu, je suis dans le journal! Surprised

_________________
avatar
Donatello Zenone

Messages : 110
Date d'inscription : 25/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Firmino da Morgloria le Jeu 1 Nov - 21:36

Firiel! Je t'ai vue! Tu vas voir toi!

Et je propose qu'on mette papounet aux fourneaux pour le goûter puisqu'il gère en cuisine. Hein Doni? Tu viens goûter quand tu passes voir Savina?

_________________
avatar
Firmino da Morgloria

Messages : 163
Date d'inscription : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Kamal Tarsakhan le Jeu 1 Nov - 21:55

J'imaginais pas les portes si meurtrières.

Cat', tu vas donner des idées aux Morgloria. Wink

_________________
avatar
Kamal Tarsakhan

Messages : 939
Date d'inscription : 08/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Onesimo da Morgloria le Jeu 1 Nov - 22:31

Firmi, tu peux te gratter ! Si t'as faim demande à ta sœur !

_________________
avatar
Onesimo da Morgloria

Messages : 687
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Girolamo de Cazzanera le Jeu 1 Nov - 22:57

Père indigne XD

_________________
avatar
Girolamo de Cazzanera

Messages : 376
Date d'inscription : 04/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Savina da Morgloria le Jeu 1 Nov - 23:40

Comment est ce que je me suis retrouvé refourgué en cuisine. T'as de la chance que j'aime cuisiné, mon papounet même si j'étais toi je vérifirais mon assieste. Il serrait dommage que quelque poudre aux effets nocifs tombe dans ton assiette ♥️

_________________
avatar
Savina da Morgloria

Messages : 132
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Hendrik Beneke le Ven 2 Nov - 3:51

C'est Doni qui va être content pour le goûter XD

_________________
avatar
Hendrik Beneke

Messages : 74
Date d'inscription : 22/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Girolamo de Cazzanera le Ven 2 Nov - 13:18

Doni,tu lui lances une boîte de kinders surprise il est heureux. ^^

_________________
avatar
Girolamo de Cazzanera

Messages : 376
Date d'inscription : 04/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Lucia Di Stefano le Ven 2 Nov - 14:00

* me tente d'imaginer Doni à la période de Noël en train d'ouvrir ses cadeaux Rolling Eyes

_________________
faction : clique ICI mais attention vous risquez un doigt, ou une main, ou un bras Razz ...:


Les Pirates de Kythnos
avatar
Lucia Di Stefano

Messages : 2315
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Furio Torelli le Ven 2 Nov - 14:31

Avec Doni, je vois bien quelqu'un empalé en haut du sapin pour faire l'ange XD

Gunduz, tes prévisions sont de plus en plus inquiétantes et justes je trouve. Wink

Mais je suis comme notre turc, on ne se méfie pas assez des portes et des trônes...

_________________
avatar
Furio Torelli

Messages : 251
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Kamal Tarsakhan le Sam 3 Nov - 15:15

T'as vu Furio ? Je vais mettre des rideaux à la place des portes à Marmara, et je continue à squatter mes tapis et mes coussins. XD

_________________
avatar
Kamal Tarsakhan

Messages : 939
Date d'inscription : 08/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Maia le Sam 3 Nov - 16:10

Donatello a écrit: Maia, elle dit toujours que c'est parce que je suis petit et mignon, et tout chou.


- La journée qu'il sera pas mignon et tout chou on me le rappellera XD


Girolamo de Cazzanera a écrit:Doni,tu lui lances une boîte de kinders surprise il est heureux. ^^

Juste imaginer j'ai pleuré de rire
avatar
Maia

Messages : 22
Date d'inscription : 22/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Onesimo da Morgloria le Dim 4 Nov - 14:06

Moi aussi je suis mignon, et petit et tout chou ! C'est Natacha qui l'a dit ! Hein ? Hein ?

_________________
avatar
Onesimo da Morgloria

Messages : 687
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Elea Guzmerole le Dim 4 Nov - 17:36

Aussi petit que Démostène ?




_________________

   

MDM:
avatar
Elea Guzmerole

Messages : 1364
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Natacha le Dim 4 Nov - 18:00

Onesimo da Morgloria a écrit:Moi aussi je suis mignon, et petit et tout chou ! C'est Natacha qui l'a dit ! Hein ? Hein ?


Oui Oui Mignon et tout chou


Elea je crois que c'est juste en rêve qu'il est petit Demostene

_________________
avatar
Natacha

Messages : 233
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Gianni Tonello le Jeu 8 Nov - 15:03

On essaiera de faire du négoce avec des oeufs kinder à Civitavecchia. Wink

Kamal, je confirme, on va éviter les portes à Marmara.
Onesimo, si toi t'es devenu mignon, l'apocalypse est proche. XD

_________________
avatar
Gianni Tonello

Messages : 253
Date d'inscription : 05/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Lucia Di Stefano le Jeu 8 Nov - 16:45

OOh Ben voilà je sais ce que je vais faire de Civitavecchia en tant qu'intendante :

Le premier atelier et usine de Kinder surprise èwé. Je suis sur que ça va lui plaire ça ! Razz

Merci Gianni de me donner les idées Very Happy

_________________
faction : clique ICI mais attention vous risquez un doigt, ou une main, ou un bras Razz ...:


Les Pirates de Kythnos
avatar
Lucia Di Stefano

Messages : 2315
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Lorenzo Moretti le Dim 11 Nov - 22:59

Notre Doni va finir en petit gros. ^^

_________________
avatar
Lorenzo Moretti

Messages : 254
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Athena de Mersang Hier à 1:16

Han il a traité Doni de gros kinder ! Shocked
Des pierres vont être lancées en ta direction, méfie-toi ! Quoi que...

_________________
avatar
Athena de Mersang

Messages : 658
Date d'inscription : 02/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il Corriere - 1er Novembre 2018 - Edition n° 29 (ouvert à la lecture)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum