La Sérénissime
Ce forum, de par ses contenus, est réservé à un public majeur, mâture, et averti.Il s'adresse à un public +18 uniquement. N'y entrez que si vous êtes majeur.

Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Aller en bas

Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Kamal Tarsakhan le Jeu 4 Oct - 6:13

Les temps changeaient en Méditerranée, et l'Empire Ottoman regardait désormais de plus en plus vers les îles et vers les rivages méditerranéens occidentaux. Fort de son expérience acquise à Venise, et de sa bonne administration de l'île de Marmara, l'actuel pacha venait de se voir confier l'île de Kekova, avec des instructions on ne peut plus claires, visant à regrouper une flotte de pirates et d'aventuriers de tout poil pour permettre l'émergence d'une véritable flotte ottomane.

Mais pour constituer une telle force, il devait organiser ses forces sur sa nouvelle, et structurer les choses de façon à ce que ce projet reste viable. 
Contre toute attente, il avait trouvé des personnes aptes à mettre tout cela en place... A Venise, en Crète, et à Rome. Aussi, il avait décidé de tous les réunir à Marmara, dans la forteresse de la ville, afin de discuter et lancer cette entreprise quelque peu inhabituelle pour la plupart d'entre eux.

Lorsque le jour de la rencontre arriva, tous les participants s'étaient présentés de bonne heure aux portes de la place-forte, et il fit conduire ces hommes dans une salle suffisamment isolée, et bien gardée pour qu'aucun mot ne filtre hors des murs où ils allaient se rencontrer et discuter.
Il valait mieux pour tout les participants que leurs accords ne s'ébruitent pas en Italie, et encore moins à Venise, ce qui aurait risqué de compromettre la position des uns et des autres.

Installés autour d'une grande table rectangulaire sur laquelle étaient disposées boissons et friandises, les invités du Pacha de Marmara furent bientôt rejoints par ce dernier.
Ses gardes étaient restés à la porte qui fut fermée à double tour après son arrivée, et il alla s'asseoir avec ces hommes qui étaient des paradoxes vivants, entre réputation de grande honorabilité et une soif de l'or impossible à étancher. Une fois installé en bout de table, il déclara:

"-Bienvenue à Marmara. Comme vous le savez depuis que je vous ai conviés en ce lieu, l'Empire Ottoman cherche à renforcer sa flotte. Pour cela, je me suis vu confier l'administration de l'île de Kekova. C'est dans le port de Kefken que j'entends baser nos activités, fruits de notre collaboration. 
Salomon Mc Cormick, le fameux usurier de Corfou, est désormais intendant général de mes possessions. Il sera l'un de vos interlocuteurs privilégiés avec moi."

_________________
avatar
Kamal Tarsakhan

Messages : 960
Date d'inscription : 08/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salomon Mc Cormick le Jeu 4 Oct - 18:34

Bon, on va pas tortiller du cul pour chier droit! Je suis pas venu à Marmara pour glander moi. J'ai du pognon à gagner, et plutôt deux fois qu'une.
Surtout que le grand moustachu à turban, il a été clair en m'embauchant, y a déjà du pognon, on va en faire encore plus, et pour en faire, on sait tous très bien que parfois, il faut mettre les grands principes moraux de côté pour en faire encore plus.

Je l'écoute parler. Ouais, ça va se passer à Kefken le petit business, comme on dit en Ecosse ! Du coup, je me demande un peu pourquoi on passe par Marmara pour en discuter au lieu d'aller directement là-bas en fait. Je ne cherche pas. Il doit il y avoir une bonne raison.
Hé ouais, c'est par moi que ça va passer cette histoire. Le moustachu à turban continuera à se la couler douce, et moi je ferai ce que j'aime le plus, engranger du fric !

"-Ouais, je serai votre interlocuteur à Kefken. Salomon Mc Cormick, c'est moi ! Je viens de Glasgow ! Comme l'a dit le pacha, je suis usurier à Corfou, et je vais me démerder à Kefken pour mettre la ville en ordre. On est là pour faire de cette île la plaque tournante de la piraterie et du trafic d'esclaves en Méditerranée, et peut-être même au delà. En clair, je suis là pour m'assurer que le pognon rentre bien, et que personne vienne faire chier sur l'île.

On ne tolérera pas la concurrence à Kefken. Je crois aussi que si vous êtes ici, c'est que vous n'êtes pas complètement inutiles, sinon, on vous aurait pas invités.
Je suis un as du coup de pistolet dans la gueule au saut du lit le matin, et si on touche au pognon, je deviens méchant. Si on me traite de petit nain aussi. Compris les grandes gigues ? Je suis pas là pour déconner, mais pour amasser du fric !"

En disant ça, j'ai machinalement sorti mon pistolet de ma ceinture et je me suis mis à l'agiter. Réflexe professionnel de l'usurier. Du coup, je le rengaine.

"-Voilà ! Donc si jamais quelqu'un s'amuse à chier dans la colle à Kefken, c'est moi qui viendrait régler le problème. C'est moi aussi qui viendrai m'assurer que tout se passe au mieux, et si quelque chose manque pour les navires ou le trafic d'esclaves, c'est moi qu'on vient voir !"

_________________
avatar
Salomon Mc Cormick

Messages : 68
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salluste da Morgloria le Jeu 4 Oct - 19:27

Bien sûr qu'on sert à quelque chose... C'est quoi ce nain mal embouché? C'est de pas pouvoir attraper les objets en haut des meubles qui le rend aussi hargneux? Ou alors c'est le fait d'être à hauteur des culs en permanence? J'en sais rien. Mais si on doit avoir à faire avec lui à Kefken il faudra voir à le radoucir, ou à composer avec en dépit de son caractère de cochon. Je vais quand même me présenter.

"Bonjour à tous. Je suis le Comte Salluste da Morgloria, des Etats du Pape, et intendant général de la famille Morgloria à Venise. En amont de cette réunion, j'ai déjà installé une des banques Morgloria à Kefken. Comme vous le savez tous, quand on se lance dans une entreprise, il faut avoir de l'argent, et nous pourrons servir de bailleurs de fonds pour les gens présents autour de cette table.

Donner c'est bien, mais recevoir c'est mieux. C'est donc pourquoi la Banca da Morgloria de Kefken pourra accueillir les dépôts de nos camarades pirates, qui seront officiellement pour nous d'honnêtes corsaires à la solde de l'Empire Ottoman. Officiellement, nous opérerons dans la plus stricte légalité, afin de ne nous mettre en difficulté dans aucun des pays où nous sommes implantés.

A charge donc pour notre ami le pacha de délivrer des lettres de course aux individus concernés. Sans elles, nous ne pourrons point faire affaire avec les personnes souhaitant nous remettre leurs fonds pour les mettre à l'abri. Officieusement, bien entendu, nous serons un peu moins regardant, et mon cousin que voici va vous expliquer dans les grandes lignes le petit stratagème mis au point par nos soins.

Nous avons l'habitude des montages financiers complexes. Celui-ci ne l'est pas vraiment, mais réclame d'avantage une bonne dose de roublardise. Vous allez voir que lorsqu'il s'agit de mettre à l'abri de l'argent, les Morgloria peuvent avoir beaucoup d'imagination. L'argent sale de la piraterie rentrera dans nos établissements, et par un tour de passe-passe bien rôdé, il en ressortira parfaitement propre."

_________________
avatar
Salluste da Morgloria

Messages : 87
Date d'inscription : 16/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Firmino da Morgloria le Jeu 4 Oct - 21:44

Bon, mon blondinet de cousin a déjà expliqué dans les grandes lignes que pour le pognon, ce sera chez nous que ça se passe. Le pognon et les Morgloria, c'est la même histoire d'amour que l'alcool et les armes à feu, ou encore les femmes et les chaussures. On sait pas trop pourquoi ni comment, mais quand on les met ensemble, ça marche toujours très bien. Il a bien parlé de la banque, mais il n'a pas parlé de mes deux grandes spécialités: le raid côtier, et le marché noir!

"Je me présente, Firmino da Morgloria, Comte de Dragonera, au service du Royaume d'Aragon. Officiellement. J'en suis aussi l'ambassadeur à Venise, et c'est tout nouveau. Donc, protection diplomatique, et tout ce genre de petits avantages liés à la fonction. Il n'y a pas si longtemps, j'étais encore le Capitaine Firmino le Dingue, bien connu dans les parties orientales et méridionales de la Méditerranée pour mes raids côtiers. J'ai pu nouer des liens solides avec certains pirates dans le Duché de Naxos et en Crète au fil des années.

Etonnant pour un capitaine de la flotte vénitienne, hein? Pas tellement. Ma base en Mer Egée abritait le plus joli marché noir de toute la moitié Est de la Méditerranée. Jusqu'à ce que nos amis ottomans ne viennent tout y cramer il y a quelques mois. J'ai relancé mes activités en Aragon, dans ma ville de Tarrega, et en Istrie, dans le village portuaire de Glogluh. J'ai déjà repris contacts avec quelques-uns de mes anciens partenaires commerciaux en la matière, comme ce cher Hendrik.

Notre combine est très simple. Quand j'arrive, j'installe un marché spécialisé. Le but est d'acheter tout ce qui descend des navires sans en demander la provenance, vu que l'on sait tous déjà très bien d'où ça peut venir.
Mais là où on est fort, c'est pour rediriger toutes les marchandises vers Venise ou l'Aragon et les revendre en tout légalité. Selon les points de revente, nous pouvons certifier des provenances de l'Empire Ottoman, de l'Aragon, de Venise ou des Etats du Pape. 

Cependant, il importe que nous fassions bien attention de ne pas revendre une marchandise là où elle a été produite et achetée. Ce qui démontrerait un amateurisme notoire. De préférence, nous éviterons donc de nous en prendre aux navires des pays précédemment cités. La Méditerranée est bien assez grande pour que nous ne manquions pas. En outre, Donatello Zenone, mon futur beau-frère ici présent, expliquera comment nous pouvons écouler tous les esclaves que nous prendrons."

_________________
avatar
Firmino da Morgloria

Messages : 191
Date d'inscription : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Donatello Zenone le Jeu 4 Oct - 23:23

Je vois que cette petite entrevue a attiré tous les partenaires dans cette petite affaire ottomane. Elle s'annonce d'ailleurs très rentable. Ma future belle famille est d'ailleurs partie-prenante, ainsi que le pacha, un des amis de mon oncle, le Marquis Catullo Zenone. L'Oncle Catullo m'a permis de me rendre à Marmara avec son entière bénédiction, dans la mesure où les profits que je ferai personnellement iront de pair avec les siens. Comme toujours, chez les Zenone, tout reste en famille.

Mon futur beau-frère vient d'ailleurs de parler de moi. Je crois que c'est à mon tour de me présenter, et de dire au juste ce que je viens faire ici. Après tout, il est vrai que je n'ai rien d'un pirate, moi. Pas comme mon beau-frère, qui lui pour le coup... en a plus que l'air. C'est à se demander s'il a un jour raccroché. J'ai bien l'impression que non. Mais tant pis.Après  tout, c'est un peu grâce à lui aussi que nous allons tous nous enrichir. Je me racle la gorge pour m'éclaircir la voix.
"Je me présente: Comte Donatello Zenone, Comte de Civitavecchia, dans les Etats du Pape, et neveu du Marquis Catullo Zenone de Savigliano, au Nord de Venise. Mon rôle est on ne peut plus simple: c'est moi qui vais me charger de revendre les esclaves que vous pourrez tous ramener. En collaboration toutefois avec notre ami le Pacha Tarsakhan. Comme certains le savent peut-être, mon oncle, le Marquis Catullo, possède un important marché d'esclaves en Egypte.

Nous y faisons venir des esclaves noirs, pris par les Mamelouks. Là, nous allons nous servir de cette structure existante pour approvisionner l'Empire Ottoman, et dans l'autre sens, nous pourrons rediriger vers l'Egypte quelques esclaves chrétiens que vous aurez malencontreusement capturés. Bien entendu, si de jolies esclaves sont prises et sont des hérétiques orthodoxes, des musulmanes, ou d'autres choses plus exotiques, nous pourrons les expédier à Venise pour orner les plus grands palais de la ville.

Bien entendu, je me ferai une joie de vous racheter toute "marchandise" valable. A ce stade, il me faudra donc compter sur la performance de vos équipages pour nous approvisionner. De quelle force parle-t-on exactement au fait?"


Je me tourne vers le grand blond barbu à côté de moi. Il a bien la tête de l'emploi pour un pirate lui. Je sens que c'est lui qui va approvisionner en partie.
avatar
Donatello Zenone

Messages : 141
Date d'inscription : 25/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Hendrik Beneke le Ven 5 Oct - 2:29

Le hollandais était à Marmara depuis plusieurs jours, et il avait pris le temps de se familiariser avec la ville, en laissant son équipage cantonné à bord du Mistig Herten, son crayer qui était amarré dans le port. Il ne voulait pas de débordement avec les habitants, et préférait donc que ses forbans restent sagement à bord du navire, où il avait fait envoyer de l'alcool acheter au souk. Arrivé, il avait été guidé jusqu'à cette salle où il s'était installé.

Il avait alors tendu l'oreille, en écoutant le rôle que chacun devait tenir. Il était toujours intéressant de savoir avec qui l'on allait traiter. En l'occurrence, il s'agissait d'un pacha ottoman avec qui il allait se préparer une retraite dorée, d'un usurier nain, et de trois nobles italiens, dont un avec un titre en Aragon, qu'il connaissait très bien, et avec qui il avait maintes fois traité pour liquider le butin raflé sur les navires qu'il avait envoyé par le fond. Il le savait fiable, et se présenta à son tour.

"Je suis Hendrik Beneke, capitaine du Mistig Herten. Je suis le capitaine à la tête des pirates basés en Crète, qui sévissent à travers toute la Méditerranée. J'ai accepté de me rallier à l'Empire Ottoman puisqu'on me garantit des lettres de course qui feront de moi un honnête corsaire. Je serai l'un de vos principaux pourvoyeurs en marchandises et esclaves pris en mer, ou sur les côtes. Je serai sur le terrain, et le plus souvent en mer.

Contrairement à vous, je ne serai pas dans le "après", mais bien dans le "avant". C'est pour ainsi dire moi et mes gars qui allons aller chercher la matière première. Marchandises, esclaves, potentiellement des navires capturés. Ce que je ramènerai, ce sera à vous de le vendre et d'en faire de l'or. Je ne m'intéresse pas à ce que vous en ferez, ni où vous pourrez bien envoyer le butin. Tout ce qui m'intéresse, c'est l'or que l'on me versera.

Comme je l'ai déjà assuré à notre ami le pacha, et à Firmino avec qui je suis déjà en affaires, je vais laisser tranquille les navires ottomans, aragonais et vénitiens. Ne me demandez pas d'où vient le butin, ni comment je l'ai eu. Cela ne regardera que moi. Nous nous croiserons à Kefken. Les marchandises au marché noir de Firmino, et les esclaves pour les Zenone. Tant que tout ce que je rapporté m'est payé et acheté, je n'aurai absolument rien à redire.

_________________
avatar
Hendrik Beneke

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Kamal Tarsakhan le Ven 5 Oct - 16:52

Chacun avait eu le loisir et l'occasion de se présenter, et il ressortait déjà une chose, tous se connaissaient déjà plus ou moins, et les différentes familles représentées dans la salle de réunion entretenaient toutes des relations cordiales et des liens plus ou moins étroits.
La relation de confiance était primordiale dans ce genre d'affaires qui présentaient autant d'opportunités d'enrichissement que de risques. En un sens, cela était relativement rassurant pour la suite.

Le dignitaire ottoman était en affaire depuis longtemps avec le Vicomte Onesimo da Morgloria avec qui il avait fondé la Compagnie du Levantin à Venise, et le Marquis Catullo Zenone était pour sa part un bon ami avec qui il entretenait aussi des relations commerciales très lucratives. 
L'écossais et le hollandais étaient pour leur part deux sommités dans leurs secteurs d'activités respectifs. Ayant bien tout écouté, il répondit aux questions qui lui étaient posés:

"-Comme vous avez pu le constater, nous sommes ici entre gens de confiance, et la bonne entente ainsi que la confiance seront les clés de voûte de notre relation à Kefken.
Nous devrons nous montrer prudents pour ne mettre aucun membre de notre association en difficulté chez lui, et comme vous l'avez déjà précisé, nous éviterons de nous attirer des histoires en choisissant au mieux la provenance de nos arrivages. 

Salluste vient de parler de lettres de course pour les équipages qui travailleront en collaboration avec nous. L'Empire Ottoman couvrira nos activités aussi longtemps que nous ne créerons pas de difficulté en nous en prenant à Venise ou à l'Aragon. Les Etats du Pape sont également à éviter.
Pour le reste, votre terrain de chasse ira des côtes occidentales de l'Afrique jusqu'aux rivages de la Mer Noire. Si vous souhaitez vous éloigner, vous pourrez aussi aller écumer les côtes atlantiques de l'Europe.

S'agissant de Kefken, libre à vous de vous y installer, mais il faudra y songer pour y mener vos activités. Que nos affaires se délocalisent dans vos fiefs respectifs m'est bien égal.
L'Empire Ottoman paiera pour tous les esclaves et navires qui lui seront ramenés, et les marchandises se vendront très bien à Kefken, sur Kekova, à Marmara, ou à Constantinople. La seule difficulté sera de choisir quelle opportunité saisir."

_________________
avatar
Kamal Tarsakhan

Messages : 960
Date d'inscription : 08/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salomon Mc Cormick le Jeu 11 Oct - 0:08

Il a l'air de vouloir jouer la prudence le grand moustachu à turban. Et il a raison ! Bizarrement, quand on se fait piquer des marchandises, on est toujours moyennement content, et quand on choppe le responsable de la perte, et on est curieusement enclin à vouloir lui faire la peau.
Je sais comment ça marche, je suis usurier de métier. Ceux qui grugent ou qui essaient de resquiller, c'est du plomb dans la tronche et on se sert sur le cadavre encore chaud !

Mais j'ai déjà calculé comment tout faire disparaître ni vu ni connu je t'embrouille ! Parce que Salomon Mc Cormick, c'est quand même pas un perdreau de l'année ! Hahaha !
Je les connais les vieilles combines. Surtout quand il s'agit de revendre de la camelote venue de l'autre côté de la Méditerranée, et que plus personne ne peut attester de sa provenance. Donc, je vais leur expliquer comment on peut faire ici.

"-Bon, j'espère que vous écoutez bien. Je vais vous expliquer comment on va faire. Quand vous ramènerez du merdier pillé sur les navires qui se seront laissés prendre en mer, vous amènerez tout à Kefken. Avec le tampon des autorités ottomanes, on certifiera que les marchandises viennent de l'île ou de quelque autre endroit.
Bien sûr, on se chargera de tout reconditionné dans des emballages neutres qui n'attireront pas l'attention de qui que ce soit. Malin hein ?

Bien entendu, ce sera pas non plus gratuit. Il faudrait voir à pas déconner. On fera ça à hauteur de 10% du coût des marchandises à écouler.
Parce que je sais bien que si vous sollicitez ce petit service et le bon coup de tampon qui rend légal ce qui l'est pas, c'est que ce que vous trimbalez doit quand même être sacrément bien daubé du cul et facile à reconnaître. On se charge bien sûr de faire disparaître les preuves compromettantes trouvées dans la camelote rapportée."

_________________
avatar
Salomon Mc Cormick

Messages : 68
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salluste da Morgloria le Jeu 11 Oct - 1:19

Un bon point de réglé par le pacha de Marmara. Si l'île de Kefken est bien approvisionnée en lettres de courses et que tous nos bons pirates sont officiellement de bons corsaires à la solde de l'Empire Ottoman, c'est tout bon pour nous, car nous serons hors de toute illégalité aussi longtemps que Venise et l'Empire Ottoman seront en paix. Jusque-là, rien à redire, c'est parfait pour moi et la banque.

Autre bon point, le nain à l'affreux accent écossais vient de nous sortir qu'il avait un tampon des autorités ottomanes pour écouler en toute quiétude les marchandises à problèmes que mon frère et ses petits copains pirates finiront bien par nous ramener un jour ou l'autre. Cela, plus le fait qu'on puisse faire bien voyager la camelote d'un port à l'autre, ça devrait passer sans trop de mal.


"Très bien pour les lettres de course. Je prends donc acte et bonne note du fait que la Banca da Morgloria ne commercera à Kefken qu'avec des corsaires reconnus par l'Empire Ottoman, et je suis certain que cela sera excellent pour que nos petites affaires perdurent. Mais nous n'allons pas nous en tenir là, et nous allons prendre une petite mesure supplémentaire par sécurité.


Nous n'ouvrirons à Kefken que des comptes anonymes, sur lesquels il sera possible de procéder à des opérations que ce soit de Kefken, Marmara, Venise, Rome, l'Aragon, ou partout ailleurs où nous sommes implantés. Cela évitera que les noms de nos chers clients soient une source d'ennuis pour eux comme pour nous. Ils pourront ainsi récupérer leur capital en tout anonymat. Sur ce point, on ne pourra pas faire mieux.

Bien entendu, cela a un gros avantage pour nous. Si par hasard une personne mal intentionnée venait à dire que nous entretenons une collusion avec de dangereux pirates, il n'y aura qu'un numéro de compte nous reliant à son détenteur. Aucun nom n'étant déposé sur quelque registre que ce soit, ces accusations resteront de la pure théorie, impossible à prouver. Vous aimerez déposer votre argent chez nous."

_________________
avatar
Salluste da Morgloria

Messages : 87
Date d'inscription : 16/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Firmino da Morgloria le Jeu 11 Oct - 2:20

Ecoutez-le donc ce hollandais barbu. A croire que c'est lui qui va faire tout le travail. C'est quand même moi qui aligne trois navires pour faire la chasse en Méditerranée. Question raids côtiers, j'étais quand même connu pour me défendre plutôt bien. Comme pour les abordages. Mais ça, j'étais plus discret, et personne ne restait derrière pour témoigner que j'avais gentiment abordé, pillé, et coulé un navire. Entre ces choses, généralement, il y avait l'étape massacre de l'équipage et des voyageurs.

Comme le disait Salluste, on va éviter de faire les cons. Même si le nain écossais a son tampon magique pour vendre la camelote à peu près partout, on va quand même faire en sorte de ramener tout et n'importe quoi, car c'est comme ça que l'on se fout assez immanquablement dans la merde. Pour mon petit marché noir, je vais quand même m'arranger pour faire les choses bien. Parce que si les turcs veulent pas avoir des emmerdes, ni Salluste, hé ben moi non plus d'abord!

"Pour ce qui est du marché noir, j'ai déjà prévu d'écouler nos marchandises un peu partout. On va commencer par Kefken, Kekova, et Kaleköy, c'est-à-dire au plus près. Ce qu'il nous faudra faire sortir de l'île, j'en ramènerai une partie en Aragon, l'autre à Venise, et on verra avec Donatello si l'on peut faire une petite halte dans les Etats du Pape à Civitavecchia, quitte à envoyer quelques convois chez Salluste à Viterbe. Ca, c'est pour les marchandises que j'estimerai sans risque.

En revanche, pour celles qui seront vraiment motifs d'inquiétude, j'aurai une tierce solution en plus du tampon. Je peux organiser une vente à Grenade, en Castille, ou au besoin au Portugal. Vu qu'ils commercent assez peu en Méditerranée, on ira vendre sur la façade Atlantique. Depuis l'Aragon, je ne suis qu'à quelques jours de navigation. Trois fois rien donc, et je suis sûr que dans un port comme Lisbonne ou Porto, personne n'ira moucharder sur une marchandise ramenée depuis Kefken.


Hendrik, t'es gentil. Oublies pas non plus que je mouille la chemise aussi avec 3 navires. Que ce soit sur mer ou sur la côte pour foutre en l'air un village, on est au point! C'est pas parce que je rachète que je vais me priver d'aller me servir."

_________________
avatar
Firmino da Morgloria

Messages : 191
Date d'inscription : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Donatello Zenone le Jeu 11 Oct - 2:55

Je dois dire que j'aime bien l'idée d'oublier les navires battant pavillon des Etats du Pape. Parce que si quelqu'un s'amuse à attaquer les navires romains, vu que je suis Comte de Civitavecchia, je vais avoir un peu de mal à expliquer la présence d'un navire pirate chez moi.  Je ne suis pas certain que les Suisses et les officiers de l'armée papale soient assez naïfs pour croire qu'ils sont venus là par erreur faire un bisou aux catins du port avant de repartir comme ils sont venus. Même moi je n'y croirais pas. 

Après, si on fait comme Firmino mon beau frère le dit, on peut envisager de faire passer des marchandises de Civitavecchia à Viterbe. Ce n'est bien sûr pas dans les terres que l'on s'attend à retrouver des marchandises d'une tierce nation disparues en mer. D'autant plus qu'étant fiancé à une Morgloria, je peux facilement expliquer la présence de son cher frère sur mes terres. Finalement, la famille, ça peut avoir des bons côtés aussi. Si elle s'abstient de faire des conneries chez moi. 

"Nous pouvons effectivement organiser du transit de marchandises de Civitavecchia vers Viterbe. Mais il va de soi que je ne pourrai expliquer la présence de navires étrangers vendant des marchandises "turques" dans les Etats du Pape. J'aime autant éviter des marchandises estampillées de l'Empire Ottoman. Je conçois que cela puisse rendre service à certains d'entre vous, dans mon cas, c'est tout l'inverse. Cependant... Je crois qu'il m'est possible d'organiser un petit marché noir à Civitavecchia.

Pour ce qui est du commerce d'esclaves, et c'est là ce qui m'intéresse principalement, j'attends de vous que vous rameniez de la bonne marchandise, et en bon état. Une fille sur lequel tout un équipage est passé et qui est aussi craintive qu'un chien battu sera tout bonnement invendable. Je vais m'adresser au plus grand palais des Etats du Pape et de Venise. J'attends donc un peu mieux aussi que de la paysanne mal dégrossie et moyennement jolie.  Dans le cas contraire, ça partira pour l'Egypte, et forcément, je paierai moins."

_________________
avatar
Donatello Zenone

Messages : 141
Date d'inscription : 25/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Hendrik Beneke le Jeu 11 Oct - 4:20

Sa lettre de course, le hollandais l'avait déjà, et il ne pouvait s'empêcher de rire à chaque fois qu'il se rappelait être corsaire de l'Empire Ottoman. Il avait atteint le but ultime de tout pirate en se trouvant un endroit pour couler une retraite dorée sans être inquiété par qui que ce soit. En quittant les rivages de la Mer du Nord, il ne s'était pas attendu à finir autrement qu'au bout d'une corde, et la perspective de mourir de ses vieux jours dans son lit et les poches pleines avait tendance à lui plaire.

Les Morgloria semblaient sûrs de leur système pour blanchir l'argent et pour écouler des marchandises. Il ne demandait donc qu'à voir si cela fonctionnait. Le Comte Zenone, lui, semblait un peu plus soucieux de la qualité des esclaves que l'on pouvait lui procurer. Ramener une esclave dans les conditions qu'il demandait lui paraissait quelque peu improbable. Les attaques n'étaient pas des parties de plaisir, et même un solide gaillard n'en sortait généralement pas indemne. Alors une femme...

"Comte Donatello, la réalité d'une attaque sur la côte est moins romanesque qu'il n'y paraît. On attaque en pleine nuit, on brûle des maisons, parfois avec leurs habitants à l'intérieur, et les femmes que l'on embarque sont arrachées à leurs familles, parfois massacrées devant elles. Même les plus solides des hommes n'en sortent pas comme si de rien était. Celles qui ne seront pas craintives risquent d'être des fortes têtes incontrôlables.

Pour ce qui est de vendre des marchandises, ce n'est pas de mon ressort, et je me contenterai de les ramener à Kefken. Je sais fort bien que Firmino s'y entend pour vendre à peu près tout et n'importe quoi à travers la Méditerranée. Je sais également très bien que tu as plusieurs navires, mais je crains que le "Comte de Dragonera" ne perde très rapidement la main à mener la vie de château. Fort heureusement, les Morgloria sont bien connus pour aimer l'or, et si tu ne fais plus un bon pirate, tu feras à n'en pas douter un très bon receleur."

_________________
avatar
Hendrik Beneke

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Kamal Tarsakhan le Mar 16 Oct - 19:29

Le dignitaire ottoman continuait à superviser cette réunion, et déjà, quelques personnalités relativement fortes commençaient à se manifester. Pour l'instant c'était de bonne guerre.
Chacun avançait ses pions et se positionnait sur sa grande spécialité. Lui-même l'avait fait, en coordonnant tout cela au nom de l'Empire Ottoman qu'il servait toujours avec la plus grande loyauté. Il en connaissait bien la politique, et se pliait volontiers aux ordres venus de Constantinople.

L'heure était au rassemblement d'importantes forces, et il allait œuvrer dans le même sens, tout en faisant prospérer ses affaires. Soutenir les corsaires à la solde de l'Empire Ottoman était un acte patriotique, et un excellent moyen de s'enrichir, qu'il s'agisse de sa propre personne, de sa ville, ou même des habitants placés sous son autorité. Le profit allait être le point qui allait tous les unir dans une entreprise à la fois improbable et tellement pleine de promesse. Il jugea bon de le rappeler et dit:

"-Je vois que nous sommes tous globalement d'accord. Vous représentez tous un maillon essentiel de la chaîne, que vous soyez à la source de notre approvisionnement, ou que vous soyez ceux qui écouleront le butin, il est important que la coopération entre bous soit de mise.
Je ne pourrai pas tolérer des rivalités, ou des dissensions qui mettraient notre entreprise commune en péril. Si vous trouvez la pilule à avaler amère, songez seulement aux profits qui s'offrent à vous. Ca ira bien mieux.

Pour ce qui est de votre implantation à Kefken, je vous accorde à tous le droit d'acquérir des biens immobiliers sur place, aussi longtemps qu'ils répondront aux impératifs de notre affaire. Par là, j'entends que vous pourrez établir une résidence et un lieu pour exercer vos activités. Si nos affaires se développent et qu'elles s'avèrent florissantes, je serai ravi d'accueillir d'avantage de vos établissements à Kefken, et pourquoi pas dans mes autres villes. Je compte donc sur votre efficacité, et votre intelligence."

_________________
avatar
Kamal Tarsakhan

Messages : 960
Date d'inscription : 08/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salomon Mc Cormick le Dim 4 Nov - 3:58

Coopérer, c'est bien, la bonne entente c'est mieux ! Mais c'est pas gagné quand on met autour de la même table des pirates, des marchands, des esclavagistes, des banquiers, et que tout le monde veut sa belle grosse part de pognon.
Mais le meilleur moyen d'en perdre c'est à coup sûr de se bouffer le nez. Alors les bonshommes ont vite intérêt à se calmer, sinon, je vais en prendre un pour taper sur l'autre nom de dieu de bite en bois ! C'est quoi ces façons ?! Pire que des gamins ces foutus pirates !

"-Ouais, le pacha a raison ! On s'en fout de qui ramène le plus à Kefken ! De toute manière, les esclaves, c'est pour l'albinos, et les marchandises dans les cales pour le marché noir du blondinet ! Et ce qui peut se vendre à Kefken passe directement par le bazar.
Alors y a pas besoin de tortiller du cul pour chier droit, chacun reste dans sa spécialité, et tout se passera très bien ! Compris ?!"

Surtout que ce petit trafic devrait être délicieusement rentable. On parle d'une entreprise basée sur une ville ottomane pas dégueulasse ! C'est pas comme si on allait trafiquer chez Jo le Clodo sur une île en face la Libye où il n'y a que des chèvres et quatre pécores qui n'ont jamais vu une arme à feu ! On a quand même un peu plus de gueule que ça avec la flotte pirate qu'on est en train d'essayer de mettre sur pied pour écumer la Méditerranée !

"-Comme l'a dit le pacha, on a une entreprise florissante à mettre sur pied ! Alors il va falloir voir à se montrer efficace et pas chier dans les bottes des petits copains !
Je serai souvent au bazar de Kefken pour réceptionner les camelotes que vous débarquerez de vos navires. Alors faites en sorte que vos prochaines visites sur l'île vous remplissent les poches autant qu'elles rempliront les nôtres !"

_________________
avatar
Salomon Mc Cormick

Messages : 68
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salluste da Morgloria le Mar 6 Nov - 22:58

Je ne suis pas un obstiné. Tant que je gagne de l'argent, je veux bien faire l'effort de comprendre l'incompréhensible. Mais une banque, ça n'est pas une auberge, et il faut un minimum de tenue quand on s'y rend. C'est comme à l'église, mais en plus sérieux, parce que là on parle quand même de pognon. Et le pognon, c'est sacré! Surtout le mien. Devise familiale.

Je ne suis pas venu à Kefken pour repartir avec une poignée de lires ou de dinars. Il va falloir que ça tourne ce petit commerce. Et qu'il soit du genre rentable. Très rentable même. SI j'installe une banque et un palais à Kefken, ça ne sera pas à perte. C’est que ça coûte de l'argent un joli palais. Et je ne parle même pas de la banque. Parce qu'il faut payer tout le personnel qui y travaille.

On est des Morgloria nous. Notre religion, c'est le pognon. Donc pour que les pirates aient de l'argent à venir placer, il va pas falloir que ces cons dépensent tout ou ne gagnent rien avec le butin, ou pire, qu'ils ne ramènent pas de butin. Il va falloir voir à ce que ça ne mollisse pas non plus. On ne va pas donner du pognon au marché noir pour de la merdasse sans valeur non plus.

"Soit. Je veux bien comprendre que tout un chacun dans cette petite entreprise veuille défendre ses prérogatives et tirer profit de cette coopération inédite. Disons que c'est de bonne guerre. Mais il va de soi que pour que du profit soit dégagé, Kefken va devoir brasser des marchandises et du butin en quantité. Une entreprise à perte ne saurait pas fonctionner.

Il va donc falloir que la flotte basée à Kefken écume la Méditerranée de façon assez... intensive? On peut dire ça? Vu les moyens que nous allons déployer les uns et les autres à Kefken, et si nous voulons nous retrouver dans nos comptes malgré nos investissements de départ, je préfère vous le dire tout de suite: il va pas falloir passer la semaine à la taverne à vider des pintes! Ca va devoir piller dur!"

_________________
avatar
Salluste da Morgloria

Messages : 87
Date d'inscription : 16/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Firmino da Morgloria le Mer 7 Nov - 0:42

Hé voilà, ils ont réussi à réveiller mon cousin Salluste. Maintenant il va réclamer des marchandises en quantité astronomique pour faire encore plus de pognon. Il ne faut jamais parler de pognon en sa présence. Cela le rend toujours complètement dingue. C'est comme un requin qui a flairé le sang. Il sort les dents et ne pense plus qu'à ça. Après, je peux le comprendre, c'est pas sa faute, il est fils de banquier, il a été élevé pour ça, et il peut pas le contrôler. C'est la vie.

Mais je suis pareil! Hahaha! J'aime le pognon au moins autant que lui! C'est pour rien que j'ai fait pirate en même temps que j'étais capitaine de la flotte vénitienne. Une solde, c'est bien mignon, mais c'est pas avec une poignée de deniers qu'on devient riche! Alors qu'en pillant des navires et des villages côtiers, tout de suite, ça devient beaucoup plus intéressant. Et surtout bien plus rentable. Après, il n'a pas tort, mais je crois qu'il s'emballe un petit peu pour rien.

"Du calme, Salluste. On ne paiera que ce qui nous sera proposé à l'achat, et si c'est de la merde, rien ne nous oblige à acheter. On ne va pas payer une fortune ce qui vaut à peine 3 sous. On n'est pas là pour perdre de l'argent, mai sien pour en gagner, on est bien d'accord. Surtout que je vais m'occuper d'un marché noir, où on va devoir faire disparaître des marchandises à problème pour les faire réapparaître ailleurs en produits parfaitement légaux. C'est pas rien non plus.

Pour ma part, mes équipages ne vont pas se tourner les pouces non plus. Ca va attaquer et piller du village en Afrique du Nord. Et je ne parle même pas des navires en mer. J'aime autant vous dire que ça va saigner et pas qu'un peu! On va l'approvisionner ce putain de marché, alors préparez-vous à vendre, et pas qu'à moitié. On va en brasser de la camelote et du pognon, et ça va pisser du sang là où on va passer. Ca va pas être beau à voir, je vous préviens!"

_________________
avatar
Firmino da Morgloria

Messages : 191
Date d'inscription : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Donatello Zenone le Mer 7 Nov - 3:56

Ces pirates sont quand même terribles... A croire que des grands gaillards comme eux ne sont pas capables de se saisir d'une donzelle sans que leur queue ne s'échappe hors de leur pantalon pour la visiter. En plus c'est pas compliqué d'attraper une personne sans massacrer toutes les autres autour. Plus on m'en ramènera, mieux ça m'ira. Pour travailler dans des champs, dans une carrière, ou servir de rameur pour une galère, même un vilain bossu peut me rapporter de l'argent.

Je ne demande pas la lune, moi. Juste des esclaves pas trop dégueulasses, ni pas trop abîmés pour que je puisse les revendre en Italie ou en Egypte selon la provenance. Il faudrait pas que je vende de bons catholiques dans les Etats du Pape. Ca pourrait faire désordre et m'apporter de très grosses emmerdes. Ce que personne ne veut, surtout moi. Donc on va quand même s'assurer que les deux barbus ne fassent pas trop de zèle non plus, pour mieux me mettre dans la merde.

"Loin de moi l'idée de freiner vos élans belliqueux et mercantilistes, mais... Voyez-vous, j'aimerais beaucoup que vous ne me rameniez pas une pleine cale d'estropiés. J'ai grand besoin de jolies filles pour les palais de Rome, cela va sans dire, mais on a besoin de galériens, et de personnel pour les mines, les carrières et j'en passe. Je vous serai donc gré de ne pas massacrer à tort et à travers mes marchandises potentielles. Doucement les coups de sabre, donc.

Bien entendu, je paierai mieux si mes esclaves ne sont pas juste bonnes à caser dans un bordel bon marché du Trastevere. Je veux un peu de haut de gamme. N'oublions pas que l'on parle de fournir les familles patriciennes romaines, et les palais d'évêques et de cardinaux. Si je n'ai rien de valable à leur vendre, cela va nuire à l'image de mon affaire. Donc c'est courir le risque de vendre bien moins. Comprenez donc mes impératifs, et veillez à ne pas détériorer la marchandise."

_________________
avatar
Donatello Zenone

Messages : 141
Date d'inscription : 25/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Hendrik Beneke le Mer 7 Nov - 6:25

Le hollandais avait écouté ses futurs associés parler avec un certain amusement. Fidèles à leur réputation, les Morgloria avaient les dents très longues et veillaient âprement à leurs profits et leurs bénéfices. Pour ce qui étaient du Conte Zenone, celui-là réclamait des esclaves qui pétaient la santé, et pour finir, le turc et son intendant nain voulaient que la bonne entente prévale, pour que la fortune de chacun soit faite. Sur ce point, le pirate ne s'en faisait pas trop.

En effet, il se trouvait en amont de leurs différents négoces. C'est lui qui devait aller chercher la matière première, qu'il s'agisse d'esclaves ou de marchandises diverses et variées prises sur un navire. Il n'avait donc aucun problème pour coopérer avec les autres personnes attablées dans cette pièce. Si ces hommes s'enrichissaient, il le ferait du même coup. Leurs profits seraient donc en quelque sorte calqué sur les siens. Ce qui le rendait parfaitement serein, dans la mesure où il ne ferait pas cadeau de son butin.

"Ne vous inquiétez pas. Aussi longtemps que vous rétribuerez à leur juste valeur le butin que nous ramènerons, vous n'aurez aucun problème à vous fournir en marchandises ou en esclaves. Au vu du nombre d'équipages qui passent par Kefken tous les jours, le bazar ne devrait pas désemplir avant très longtemps. S'il faut que mes gars pillent des navires et des villages les uns après les autres, cela sera fait sans que quiconque ne puisse nous en empêcher.

Puisque Firmino semble vouloir attaquer les côtes Nord-Africaines, j'irai lui prêter main-forte. Avec plusieurs navires aux équipages conséquents, nous devrions pouvoir prendre et mettre à sac des cibles un peu plus grosses que de simples villages de pêcheurs. Nous pourrions même nous aventurer du côté de Grenade. Les maures qui y vivent son peut-être décadents et en plein déclin, mais ils sont riches. Partant pour une petite expédition Firmino?"

_________________
avatar
Hendrik Beneke

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Kamal Tarsakhan le Mar 20 Nov - 1:19

Le dignitaire de l'Empire Ottoman avait réussi le prodige de réunir des banquiers, des usuriers, des esclavagistes et des pirates dans la même pièce pour mettre en place une coopération en vue d'écumer tout le pourtour méditerranéen. C'était improbable, mais les bases d'un accord semblaient belles et bien trouvées et établies.
Les différentes parties semblaient relativement satisfaites et prêtes à s'entendre pour la suite. Aussi, il se leva de son siège, et appuyé des deux mains sur la table, il déclara:

"-Bien. Je vois que nous sommes arrivés à un accord. Il est important que la bonne entente prévale entre nous, mais aussi que les uns n'empiètent pas sur les plates-bandes des autres.
Si nos commerces respectifs fonctionnent de façon complémentaire et en bonne harmonie, alors le plus dur est fait, et la Méditerranée est à nous. Notre affaire à Kefken sera bien vite fonctionnelle, et je m'en remets à votre clairvoyance et à votre sagesse pour que chacun s'investisse au mieux

Pour ma part, je demeurerai à Marmara, où mes obligations premières requièrent une bonne partie de mon attention. S'agissant de la ville de Kefken, vous trouverez sur place mon intendant Salomon comme interlocuteur principal. Je le sais particulièrement compétent et habile gestionnaire. C'est pourquoi il a toute ma confiance, et que je sais que vous aurez une personne fiable sous tout rapport pour me représenter. En cas de problème grave, vous pourrez le lui faire remonter, ou me le faire savoir au besoin.

A présent, je pense que nous en avons fini. Je vais donc vous inviter au hammam de la ville, où nous pourrons nous détendre avant d'aller nous restaurer au palais.
Je vous laisse Kefken en sachant qu'elle sera en de très bonnes mains, et que mes affaires sur place seront très vite florissantes. Nous aurons le temps de nous revoir bientôt, afin de faire le point sur les premières semaines de notre commerce si vous le souhaitez. Mais à présent, détendons-nous."

_________________
avatar
Kamal Tarsakhan

Messages : 960
Date d'inscription : 08/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salomon Mc Cormick le Mar 20 Nov - 1:54

Hé ben on dirait qu'on en a bel et bien fini. Le grand moustachu à turban a bien réussi son coup, je crois. Plus personne n'a envie de chambrer le copain d'à côté, et on va peut-être pouvoir se mettre au travail à Kefken. C'était pas gagné avec les deux barbus qui sont tous les deux pirates, mais apparemment, ils se connaissaient déjà plutôt bien.
Donc, on en a vraiment fini de cette petite réunion au sommet, comme on disait.

Ils savent que je serai à Kefken pour veiller au grain, et que je vais faire en sorte que le pognon rentre, et plutôt deux fois qu'une. J'aime le pognon ! On n'en a jamais assez.
Et là, c'est la récréation déjà. On va aller barboter dans un bain de vapeur avec des masseuses bien roulées, et ensuite on ira se remplir la panse au palais. C'est pas un bon programme ? C'est pour ça que je l'aime bien le grand moustachu.

"-Ouais, je serai à Kefken si vous avez besoin. On va déjà voir à mettre tout ce joyeux bordel en route, et trouver à chacun un endroit où planter sa tente et prendre ses marques.
Ca ne devrait pas être trop difficile. On a une jolie petite ville sous la main pour que chacun puisse y trouver son bonheur. Donc on devrait au minimum vous trouvez de belles surfaces pour que vous ouvriez vos boutiques respectives.

Et à présent, le pacha a bien raison ! On va aller faire trempette, et ensuite, on ira se remplir la panse en buvant de bons coups. Et ensuite, hé ben on verra ! En avant !"

Je saute de mon fauteuil, et je vais vers la porte en me frottant les mains. On va bien s'amuser au hammam. Je ne veux pas une, mais DEUX masseuses ! Hahaha ! Et pas des moches hein ! Je veux de la jolie orientale ou de la slave bien roulée.

_________________
avatar
Salomon Mc Cormick

Messages : 68
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Salluste da Morgloria le Mar 20 Nov - 2:15

Hé bien je crois que c'est une bonne chose de faite... Le pacha a l'air content, je crois que nous pouvons l'être aussi, donc tout va bien dans le meilleur des mondes. Sauf pour ceux que mon cousin Firmino et la grande brute hollandaise vont se farcir lors des abordages ou des pillages qu'ils veulent mener sur les côtes. Mais bon... Ca, c'est la vie. Il faut bien qu'il y ait quelqu'un qui y perde dans l'histoire.

En tout les cas, nous, je crois qu'on va y gagner, et pas qu'un peu. Si on parvient à être les bailleurs de fonds de la piraterie ottomane, et que le cousin parvient à faire tourner comme nous le voulons notre petit marché noir, nous allons nous faire les couilles en or, et plutôt deux fois qu'une. Pour le banquier que je suis, c'est une très bonne raison d'investir à Kefken.

Il semblerait que la réunion soit terminée, et ça tombe parfaitement, car au final, je n'avais plus grand chose à dire. Firmino et le hollandais se sont un peu calmés, et on a pu finir de discuter tranquillement. Ce qui n'est pas un mal. A présent, nous allons aller au hammam de Marmara, et nous allons certainement finir d'y causer tout tranquillement avant de conclure ce petit voyage auprès d'un bon repas.

"Très bien, je crois que j'en ai également fini pour ma part. Nous avons vu tout ce qu'il convenait de voir pour implanter un établissement de la Banca da Morgloria à Kefken. Nous verrons bien sur place si nous arrivons à faire de vos pirates de futurs gentilshommes fortunés à qui nous préparerons une retraite dorée, ou si nous devrons nous contenter de blanchir les revenus de la piraterie.

Au final, peu m'importe, car l'argent, ça reste de l'argent d'où qu'il vienne. Les Morgloria parviennent toujours à faire de l'argent avec les moyens du bord. C'est la spécialité de notre famille. Sinon, juste une petite question: vous avez des masseuses au hammam? Parce que moi j'aime bien les brunes à gros seins. Avec la peau mâte et les yeux clairs. Vous avez ça?"

_________________
avatar
Salluste da Morgloria

Messages : 87
Date d'inscription : 16/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Firmino da Morgloria le Mar 20 Nov - 2:48

Ah ben ouais, on a bien fini. Moi de toute façon, je savais très bien ce que j'avais à faire avant même de venir. Je prends le San Arcibaldo, je pars en vadrouille, je déglingue les navires que je croise, je dérouille les équipages, et je pille les marchandises que je ramène à Kefken pour les revendre. Et si jamais j'en manque, je vers vers des côtes, et je me farcis le premier village que je trouve pour une bonne vieille razzia dans les plus pures règles de l'art.

En tout les cas, cette idée d'aller se prélasser au hammam m'a paru bonne l'espace d'une seconde, juste avant que je ne réalise qu'il n'y a que des hommes autour de cette table, et ils sont même pas efféminés. C'est plutôt du gros dur. Salluste me fait pousser un gros soupir de soulagement en demandant s'il y a vraiment des masseuses. Là tout d'un coup, l'idée me plait bien plus. Je veux bien aller me promener à poil aux bains s'il y a une jeunette pour me frotter le braque... euh le dos.

"Moi non, plus, j'ai plus rien à dire. Maintenant, il y a surtout à faire, et j'ai hâte de voir ce qu'Hendrik va nous ramener de ses petites expéditions en mer. Je suis sûr que mes esclaves à moi seront plus jolies. Hahaha! Si tu veux, on peut parier. Rendez-vous dans 3 moi à Kefken, et on verra qui de nous deux aura trouvé la plus jolie. Le perdant devra la prêter à l'autre quelques jours. Et pour que l'on soit pas tenté de contester ou de se disputer la victoire, je propose de nous fier au jugement de nos autres associés.

Je veux bien aller aux bains. S'il y a des masseuses, moi je veux bien une jolie blonde aux yeux bleus, avec un joli petit cul blanc. J'aime bien ça et ça me changera."


Bon, allez je me lève derrière le cousin Salluste et je marche derrière lui jusqu'à la porte et c'est là que je me rends compte que Salomon est un nain. En vrai, assis sur son fauteuil, il avait l'air beaucoup plus grand. Je suis véritablement choqué!

_________________
avatar
Firmino da Morgloria

Messages : 191
Date d'inscription : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Donatello Zenone le Mar 20 Nov - 3:24

On va aller aux bains? Et mon beau-frère Firmino n'a même pas protesté? Je sens qu'il va neiger aujourd'hui. Il y a un truc de pas normal, ou alors c'est un imposteur que j'ai en face de moi. Jamais ô grand jamais le vrai Firmino n'accepterait d'aller faire trempette dans un bain chaud. Ou dans un bain tout court en fait. Savina m'a bien raconté qu'il fallait se lever de bonne heure pour le faire entrer en contact avec de l'eau. Donc là, je trouve ça terriblement suspect.

Ou pas en fait. Il suffit de lui mettre en face une blonde au petit cul blanc, et il y galope comme tous les autres. Comme quoi, le gros dur des mers, il suffit de le ramollir un peu avec les bons arguments. Je note cette information dans un petit coin de ma tête pour le jour où j'aurais à le corrompre. Un blonde, avec un joli cul. Simple, et finalement peu coûteux. Mais moi non plus j'ai plus grand chose à dire. Le marché d'esclaves, ce n'est pas une activité qui s'improvise, après tout.

"Il y aura quoi pour manger après le bain? On aura des desserts particuliers? C'est une surprise? Il y a des surprises? On m'a toujours dit de ne pas aller me baigner quand on sortait de table, mais est-ce qu'on peut se baigner sans danger juste avant d'aller à table. Et il a raison de demander, Salluste? Il y a des masseuses? Avec de l'huile de massage? Elles ont des gros seins les masseuses? Ou il n'y a que des masseurs? Ce sont des éphèbes?"


Je n'ai jamais mis les pieds dans un hammam ottoman, donc forcément, je ne sais pas du tout comment ça marche leurs bains. Je regarde mon beau-frère Firmino. Je crois qu'il a eu un blocage en se rendant compte que Salomon, l'intendant écossais de Kamal était en réalité un nain. Je me demande si toute sa famille est naine. Mais c'est curieux comme je suis excité à l'idée d'aller aux bains. Est-ce qu'ils ont petit bateau pour jouer avec?

_________________
avatar
Donatello Zenone

Messages : 141
Date d'inscription : 25/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Hendrik Beneke le Mar 20 Nov - 4:09

Le hollandais avait regardé le pacha ottoman se lever, et signaler que la réunion était belle et bien terminée. Il n'avait rien contre aller prendre un peu l'air, et ensuite aller découvrir ces fameux bains turcs que l'on nommait hammam. Nul doute que ce serait une expérience qu'il pourrait raconter à ses forbans une fois de retour sur le Mistig Herten. Mais il allait d'abord prendre le temps de se rendre au palais déguster un bon repas avant de reprendre la mer.

Le pirate vénitien devenu comte aragonais venait de le mettre au défi de ramener une esclave plus jolie que celles qu'il pourrait ramener à Kefken. Il lui semblait que cela ne serait pas bien difficile s'il se mettait en chasse près des côtes européennes, ou qu'il allait s'offrir une petite expédition en Mer Noire. Mais il ne risquait pas grand chose à relever ce pari, si ce n'était de prêter le cul d'une esclave pour quelques jours, chose qui ne risquait pas vraiment de l'émouvoir.

"Je tiens le pari, Firmino. Rendez-vous à Kefken dans 3 mois. Nous verrons bien qui de nous deux aura fait la meilleure chasse. Mais tiens te le pour dit, je ne compte pas chômer à partir du moment où je vais reprendre la mer cette après-midi. Nos associés jugeront. A présent, allons donc découvrir ce hammam, et les mains expertes des masseuses qui s'y trouvent. Je suis curieux de voir ensuite les trésors de la cuisine ottomane. Allons-y!"

Sans rien dire de plus, il se leva de son fauteuil, et rejoignit les autres personnages ayant pris part à cette réunion. Désormais, ils étaient tous associés dans une curieuse entreprise, et il demeurait toujours étonné en se rendant compte que cela le rendrait peut-être riche. Mais il n'allait certainement pas s'en plaindre ou s'en montrer mécontent. Une fois son imposante carrure redressée, il quitta la salle de réunion avec les autres participants.

_________________
avatar
Hendrik Beneke

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au Sommet (Salomon, Hendrik, Donatello, Firmino, Salluste) (terminé)(soldé)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum