La Sérénissime
Ce forum, de par ses contenus, est réservé à un public majeur, mâture, et averti.Il s'adresse à un public +18 uniquement. N'y entrez que si vous êtes majeur.

Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Aller en bas

Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Shalyna Parker le Mer 26 Sep - 17:56

Le bateau était déjà à quai depuis plusieurs jours et Shalyna commençait à en avoir ras le cul d’attendre patiemment de reprendre la mer. A force de passer sa vie sur un bateau elle arrivait à peine à dormir dans des eaux calmes comme celles du port de Venise.  Preuve de son niveau d’emmerdement elle avait passé a matinée a ranger sa cabine. Elle avait même retrouvé quelques fringues qui ne lui appartenaient pas et qu’elle avait jeté par dessus bord. Elle s’était dit un moment qu’elle allait les ramener à Abigail mais si jamais il y avait un truc qui n’était pas à elle, elle risquait de pas apprécier. Ce n’est pas qu’il y avait de la jalousie entre les deux femmes, mais Shaly n’avait pas la moindre envie de savoir ce qu’Aby faisait de son cul et elle pensait que c’était réciproque. Elle avait ensuite pris un bain en compagnie de Paulo. Elle adorait la grande baignoire sur pieds qu’ils avaient prise sur un bateau royal quelques mois plus tôt. Paulo adorait aussi qu’elle le prenne avec elle dans la baignoire, il se montrait toujours très reconnaissant. Elle avait ensuite enfilé un de ses pantalons en cuir ultra moulant qu’elle adorait et une chemise blanche qu’elle avait nouée à la taille au lieu de la boutonner.

Bref la pirate venait de monter sur le pont, pieds nus, elle adorait ça, et après un vague regard à cette ville qu’elle aimait pas elle traversa le pont . Et manqua se casser la gueule. Se rattrapant de justesse à la première chose qu’elle avait trouvé, un cordage, elle entendit gueuler. Se remettant sur ses pieds prête à passer ses nerfs sur l’abruti qui avait renversé un seau d’eau sur le pont au lieu de l’astiquer (le pont pas l’abruti) elle leva les yeux et vit le jeune mousse pendu dans le vide par une jambe. Elle de suite que c’était elle qui venait de le mettre dans cette position en s’accrochant à la corde. Mais qu’est ce que ce petit con faisait la haut. Elle le fit descendre en douceur ou presque, au dernier moment, elle lâcha la corde et c’est sur son joli petit cul qu’il atterrit. Elle fit un signe de tête et il rougit en se relevant, lui faisant comprendre que c’est bien lui qui avait renversé le seau. Un sot qui renverse un seau quoi de plus évident.


« Tu m’explique ce que tu branle a te planquer dans les cordages ? J’te fais peur ? »

Il se releva en rougissant encore mais eu le courage de lui faire fasse. La tête basse il ne disait rien. Shaly se demanda un instant si elle lui foutait vraiment la trouille ou s’il en profitait pour reluquer ses seins. Comme il était un peu plus grand qu’elle et qu’il était toujours aussi rouge, elle opta pour la seconde solution.

« Bon tu craches le morceau ou tu passes la journée a mater mes nichons ? »

« Non m’dame c’est pas vous c’est elle »

En disant cela il fit un signe de tête vers le pont supérieur ou était installée la capitaine. C’est donc en la voyant arriver qu’il avait tenté de se planquer. Elle sourit et se dirigea vers sa capitaine préférée ou pas. Passant à coté de pauvre petit mousse elle s’arrêta et lui parla à l’oreille.

« Si t’as assez de couilles pour venir dans ma cabine ce soir tu pourras en voir plus »

Plus elle s’éloigna pour rejoindre sa chef et tenter de la décider à mettre les voiles. Elle ondula des hanches en sentant le regard du pauvre gamin sur ses fesses, lui mettant sûrement l’eau à la bouche et le feu dans dans le pantalon. Elle monta les quelques marches qui la séparaient du gouvernail on se trouvait la maîtresse des lieux et s’adressa à elle.

« Quand c’est qu’on se casse ? »

_________________
avatar
Shalyna Parker

Messages : 41
Date d'inscription : 25/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Abigail Moore le Ven 5 Oct - 20:18

Quand on cherche des informations utiles, faut s'attendre à devoir attendre ! Parfois longtemps ! Et moi, j'aime pas du tout attendre longtemps comme ça. Franchement pas et ça me saoule de plus en plus de devoir glander là à Venise. Bon ok, de toute manière, j'aurais été obligée d'attendre parce que je dois remplir les réserves du navire avant de repartir sur la mer. Un truc qui est bien c'est que mon équipage à bien comprit le message que j'ai fais passé au dernier port. Pas de conneries, ou je vous explose. J'en ai littéralement éclaté cinq l'autre fois et maintenant, ça semble avoir bien comprit le message. Je suis une humble transporteuse ! Oui oui, une humble capitaine d'un navire de transport de bien précieux ! Je suis toute à fait légale ! Enfin, les personnes assez débiles croient volontairement le bout de papier que j'ai juste là qui certifie que je fais du transport. Juste une couverture parmi tant d'autres pour pouvoir accoster à un port tranquillos. Quoi que ici, je me méfie. Ville de plouc des lagunes, j'aime pas la ville. J'aime pas les vénitiens tout court. Mais bref, je suis pas mal obligée de venir ici pour avoir les informations que je veux. Je cherche encore cet enculé de pirate qui dirigeait les enfoirés de morons... eum.. maurons... maures... Qui m'ont fais chier l'autre fois. J'ai bien l'intention de lui faire payer d'être venue me prendre la tête. Ils vont le regretter.

Après de petite recherche, j'ai sue que c'était probablement un italien... Un parmi tant d'autres... Donc, je suis venue jusqu'à Venise pour avoir des informations utiles avant de partir. Maintenant, j'ai plus qu'à attendre. Ça me saoule d'attendre... Tien, c'est vrai qu'il fait soif. Je devrais allez boire un coup... Des plans pour que je vois pas le mec arriver et que je perde les informations. Ssshhh, non, je vais attendre... Même si ça me fait chier. J'ai rien de mieux à faire que regarder mes marins faire leur tâche habituelle. En plus, je leur ai ''gentillement'' demandé de faire un effort pour que ça soit encore plus parfait que parfait. Je veux des canons opérationnels à cent pour cent ! Que la poudre noire soit planquée et prête à l'usage et que tout l'armement en général soit nickel. Donc, faut pas glander, faut se dépêcher. Alors, tout ce beau monde s’attelle, alors que moi, je glande adossée contre un rebord. Par moment, je dégaine un de mes pistolet que je fais tournoyer dans ma main pour passé le temps. J'écoute d'une oreille distraite le cartographe qui me donne son avis sur les planques possible pour abriter trois à cinq navires... À mon avis, ils se planquent dans une ville où un truc du genre ces cons...

Et vla qu'alors que je soupire parce que le carto me sort une énième possibilité, j'entends la voix de ma pute adorée. J'hausse légèrement un sourcil en la regardant un brin, alors que bien entendu je la reluque pour la énième millième fois, parce que bon, elle est bien roulée il faut dire. Je fais mine de ne pas l'avoir écoutée tout de suite en jetant un regard vers l'homme, lui faisant signe d'allez voir ailleurs un peu, alors que de ma main libre, je vais claquer le cul bien roulé de ma jolie vice-capitaine, avant de porter mon regard sur elle.

'' J'attend des informations. Tu sais, les enfoirés qui avaient fait chier lors du pillages pas loin de l'Aragon, eh bien semblerait qu'ils sont avec le gros navire qu'on avait vue en se barrant. Semblerait donc qu'il y a un moyen de les trouver. Et moi, j'ai bien l'intention de les défoncer. ''

Soupirant un, je porte mon regard vers le port, en déposant mes mains sur le bastingage, le serrant visiblement un peu trop fort de l'une de mes mains, alors que j'émet un soupire énervée. C'est que c'est long d'attendre.

'' Et ça me saoule bien d'attendre là. ''

Rengainant finalement le pistolet que je gardais toujours en main depuis tout à l'heure, je finis par m'étirer, en levant mes bras au ciel en surveillant le port, avant de remarquer une silhouette qui me semblait toute désignée pour être celle que j'attendais. Souriant finalement à demi, je le suivis un moment du regard alors qu'il avançait sur le port avec une aise bien trop parfaite, il était bien trop sur de lui à mon goût et ça me faisait déja bien chié. Quoique, ça pouvait être très drôle en vrai.

'' Tu vois le mec là-bas. Vas me le chercher, je t'attends dans ma cabine. ''

Finis-je par dire à ma jolie amante, agrippant sans ménage son menton d'une main pour lui rouler une pelle magistrale avant de me reculer pour me diriger vers ma cabine.

_________________
avatar
Abigail Moore

Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Shalyna Parker le Lun 8 Oct - 17:04

Bon attendre pour taper sur la gueule de quelqu’un c’est pas mal. Et ceux qu’elles attendaient c’étaient de sacrés cons. Elle avait bien envie d’en défoncer plusieurs. Mais c’était quand même attendre , et ça elle s’en passerait. Surtout quand c’était aussi long. Shalyna sourit parce qu’on moins elles étaient toutes les deux d’accord sur deux points. Elles en avaient ras le bol d’être là à glander et elle avaient envie de se défouler sur des abrutis. C’était déjà rare qu’elles soient d’accord mais alors deux fois en cinq minutes, là ça relevait du miracle. Et si aujourd’hui était un jour de miracle alors peut être que la capitaine allait avoir ses infos et qu’enfin elles allaient se tirer d’ici. Oui bon tout ça est un peu tiré par les cheveux mais il faut bien se raccrocher à quelque chose.

Aby lui indiqua un homme sur le port qui se dirigeait d’un pas décidé vers le bateau. Qu’elle aille lui chercher c’était quoi encore cette histoire. Depuis quand elle choisissait un mec comme ça au hasard et le faisait ramener dans sa cabine. Elle pouvait pas se démerder toute seule si elle avait envie d’une queue. Mais Shaly eut à peine le temps de voir l’homme qu’elle se faisait chopper  par sa coquine de capitaine pour un baiser langoureux ou baveux ou les deux. Enfin bref c’était quoi ce délire, elle voulait un plan à trois. Mais non quelle idiote, cet homme devait être le fameux informateur.

Elle regarda Abigail partir vers sa cabine en soupirant. Elle avait un de ses cul et pas que ça d’ailleurs. Un simple baiser et voila qu’elle pensait déjà à des trucs salaces, putain mais comment cette femme pouvait la mettre dans un tel état juste en lui roulant une pelle. Elle secoua la tête et se dirigea vers la passerelle, plus vite elle remplirait la mission simple qu’on venait de lui confier, plus vite elle pourrait passer à des activités plus amusantes. Merde ou il était passé ce con, elle ne le voyait plus, il allait lui faire perdre un temps pas possible. Elle accéléra le pas, traversant la passerelle et rentrant de plein fouet dans un abruti des qu’elle posa un pied sur le port.


« Putain fais attention connard »

Oups c’était justement celui qu’elle devait ramener. Il la regardait bizarrement, évidement. Non seulement elle lui rentrait dedans, en plus elle l’insultait. Tout ça alors qu’il venait pour monter à bord. Bon les excuses il pouvait se les mettre ou il voulait, c’était pas le genre de Shalyna. Elle lui jeta un regard noir à la place.

« Vous cherchez quelqu’un ? »

« Oui beauté, je cherche le bateau du capitaine Serano »

« C’est pas ici et si tu veux garder tes couilles range tes compliments à la con »

Il se mit à rire et s’éloigna vers le bateau d’à coté. Et voila elle faisait n’importe quoi et en plus c’était pas le bon mec. Pourtant elle était sure et certaine que c’était lui qu’elle lui avait montré. Elle regarda tout autour d’elle vérifiant les alentours. Non vraiment il n’y avait pas d’autre homme semblant chercher un bateau en particulier. Que des abrutis de vénitiens ou pas qui étaient occupés. Elle remonta à bord et se dirigea de plus mauvaise humeur qu’avant vers la cabine de la patronne.

Un coup à la porte et elle entra sans attendre. A quoi ça servirait, non seulement la jolie rousse lui avait dit qu’elle l’attendait mais en plus elle n’avait rien à se cacher. Elles se connaissaient par cœur toutes les deux. C’est bien pour ça que Shaly ne réussissait pas à tuer sa maîtresse, celle ci voyait toujours venir les sales coups comme si elle lisait en elle. Refermant la porte derrière elle, elle s’appuya contre et resta un instant silencieuse a regarder la belle capitaine. Elle avait toujours autant envie de la voir  morte qu’elle avait envie de la voir nue. Elle soupira, elle savait qu’elle risquait de se faire engueuler même si c’était pas sa faute.


« C’était pas le mec que tu attendais, sauf si tu as changé de nom sans me prévenir. »

_________________
avatar
Shalyna Parker

Messages : 41
Date d'inscription : 25/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Abigail Moore le Mar 9 Oct - 2:54

Bon voila un truc qui va se dérouler comme j'avais prévu ! Le mec est là, il n'y a plus qu'à le faire monter, lui soutirer les informations utiles, puis le flinguer pour récupérer mon or ! Rien de bien difficile à réaliser ! Je vais ravoir mon or, les informations que je veux. Et ainsi, je vais pouvoir me barrer aussitôt ! Enfin, mes projets se placent comme je veux ! Et puis, j'ai envoyée ma jolie esclave? amante... Le chercher. Donc ça devrait bien se passer non ? J'ai rien à craindre j'en suis sure ! Elle devrait pas foirer sur un truc aussi simple que ça. Elle devrait pouvoir s'en sortir. C'est une grande fille, non ? Enfin, si c'est pas une grande fille, c'est que c'est une adolescente bien roulée... Enfin, trêve de réflexions débiles ! Il va falloir jouer finement pour avoir les informations que je veux ! Je suis sure qu'il va encore vouloir plus de moyens. Et ça, c'est non de non ! C'est mon or ! Alors, l'or qu'il a sur lui, il va me revenir de droit. Bon pour le corps, ça sera autre chose. On le jettera dans l'eau un peu plus loin pour nourrir les gentils poissons à longue dent.

Bon, j'ai plus qu'à attendre donc. À peine entrez dans ma cabine, je me dirige vers mon bureau pour regarder un moment en silence la grande carte où plusieurs marqueurs étaient déja posés. Plusieurs pistes prometteuses en somme, maintenant, j'avais besoin des informations que le mec possède et rapidement. Cette ville commence à bien me narguer ! Y a trop de filles bien roulées ici ! Trop de mecs bien bâtis ! Ça coute cher tout ça ! Et moi, je veux dépenser quedal ! Alors, faut se magner ! Et le truc, c'est que je connais bien Shaly ! Et elle, se magner... Elle comprends pas se mot ! Faut que je lui claque bien le cul pour qu'elle décide de se bouger le popotin ! Surtout que là, j'ai l'impression qu'elle lambine un max ! Encore entrain de cuver ou quoi ? Ou encore entrain que reluquer un mec ou une fille sur le port ? Non mais, elle est chiante cette fille ! Une chance qu'elle est bonne au lit et qu'elle sait bien s'occuper d'une barre, parce que sinon, elle serait dans la flotte !

Je ronchonne déja un peu ! Ça commence bien ! Je farfouille un moment dans une étagère pour en sortir une belle bouteille de grappa. Ça va me détendre un peu les nerfs ! J'en ai besoin et franchement beaucoup ! Parce que sinon, je vais piquer une crise au moment que le mec va se pointer et je vais le flinguer avant d'avoir les infos ! Bon, un verre... Ah pis zut ! Je la débouche et hop, au goulot. J'en prends une bonne gorgée , ah ça détend. Ah la porte qui ouvre, se referme. Je referme ma bouteille alors que j,entends la voix de Shaly. Attends, qu'est ce qu'elle a dit cette gourdasse ? Pas le mec que j'attendais ? Changez de nom ? Ben oui ! Je change de nom pour pas me faire chier ici ! Non mais, non mais... Ça signifie que... OH PUTAIN NON ! MON OR ! MON OR PUTAIN ! MON OR S'ENFUIT ! AU VOLEUR D'OR !

'' Non mais ! Mais t'es débile ou quoi ! Mon or ! Mon or se barre ! Bien sur que je change de nom ! Je vais pas me pointer tranquille avec mon vrai nom. Je suis pas débile. J'ai pas envie qu'on vienne me faire chier ! En plus que je me casse le cul à faire changer le drapeau qui flotte en l'air ! Mais mais ! Il se barre là ? ''

Énervée et sur le bord de perdre réellement patience, je me dirige aussitôt vers un hublôt qui donne justement sur le port et je le cherche du regard ! Non, mais, il est déja partie. Je le vois pu. MON OR ! Saloperie ! Mon or à moi est partie. Ah non, mais mon or... Mon or... Mon or... Ah non, mais là, j'ai autant envie de pleurer comme une gamine car j'ai perdue mon or, que j'ai envie de buter cette vile pirate de mes deux ! Ah ça par contre, ça je peux le faire ! La buter ça oui ! Elle vient de me coûter cher cette garce ! Très cher trop cher ! D'un mouvement vif et adroit, je dégaine le pistolet qui attendait patiemment à ma hanche droite et hop, je la vise aussitôt ! Non, mais faut arrêter de déconner ! Surtout quand mon or est en jeu ! Là, je vais devoir le chercher pour le sauver ! Et si je dois mettre à feu et en sang ce port de merde ! Je vais sauver mon or ! D'abord, je commence avec elle !

'' Mon or s'envole ! Tsais que ça m'avait coûter une belle beurrée pour avoir les informations que je voulais ! Et là, j'ai pas d'info, pas d'or ! J'ai juste envie de te buter une fois de plus ! ''

Et puis, je presse la détente ! Et ça fait clique ! Quoi clique ? J'ai pas pris le pistolet charger ? Où quoi encore ? Mais je venais de le charger ? Je crois ? Pas sure, ah non ! Suis conne, j'ai chargé l'autre sur mon bureau et pas lui... Aaaahhhh, je fulmine de plus en plus.

'' Mon or... A moi... Partit... Va falloir le retrouver ! Car c'est mon or à moi ! T'as compris ? ''
avatar
Abigail Moore

Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Shalyna Parker le Mar 9 Oct - 21:44

Et voila c’était parti pour qu’elle gueule pendant une bonne dizaine de minutes comme toujours. Son or, son or, son or. Shalyna connaissait bien la chanson. Elle resta impassible à l’écouter déverser sa rage sur elle comme d’habitude. Bon cette fois c’est vrai qu’elle l’avait cherché, elle avait fait une connerie. Et apparemment pire qu’elle croyait puisque c’était le bon mec et qu’elle l'avait laissé partir. Mais quelle idée de pas lui donner toutes les infos. Sûrement pour être sure d’avoir une bonne raison de pousser sa gueulante. Croisant les bras sur sa poitrine, elle attendit patiemment, elle savait très bien qu’a un moment ou un autre la fureur allait redescendre et qu’elle pourrait enfin en placer une. De toutes façons c’était pas la peine d’essayer de gueuler plus fort qu’elle, elle avait de bons poumons la capitaine. De sacrés poumons même. Les yeux de la jeune femme s’égarèrent sur la poitrine de sa chef. Oh oui des poumons d’enfer et elle les aimait bien les poumons d’Aby.

Non mais attend qu’est ce qu’elle fout cette conne avec son flingue. Voilà qu’elle voulait encore une fois tuer sa seconde. Fallait vraiment qu’elle arrête. Mais la il n’y avait pas des masses de solutions. Shalyna n’avait pas la moindre chance de s’en sortir. Se précipiter vers le bureau et prendre l’autre arme ? Non elle ne serait jamais assez rapide. Elle ferma les yeux sa dernière heure était venue. Et clic. Elle rouvrit les yeux et vit Abigail qui regardait son pistolet puis l’autre puis de nouveau celui qu’elle avait à la main. Ouf elle allait donc pas mourir de suite. Mais il était temps de ramener la rousse sur terre avant que l’envie de la tuer ne la reprenne et cette fois avec une arme chargée. C’est donc avec une voix très calme même si au fond elle n’en menait pas large que Shaly commença a se justifier.


« Alors le drapeau je te signale que la c’est le croate qu’on a, celui de la ville de Blurp euhh glurp, glorup, enfin j’en sais rien le nom à la con du port du patron.  Tu l’as fais changé hier à cause des contrôle pour la quarantaine. »


Sérieux il y avait trop de drapeau sur ce foutu bateau, on savait même plus lequel était le bon à force. Bon d’accord arriver en ville avec une tête de mort c’était limite et un peu tape a l’œil. Mais depuis qu’ils étaient a quai la capitaine avait déjà fait changer le drapeau 3 fois. C’était tout aussi louche que la tête de mort. Bref quelque soit le drapeau qui aurait du être en haut du mat ce n’était sûrement pas le bon et ça elle n’y était pour rien.

« Pour ton nom que tu sois le capitaine Moore, le capitaine Serano, la rousse une tout ce que tu voudras il faudrait juste penser à me le dire avant. Si n’importe quel con se pointe en me balançant un nom bidon et que je le laisse monter à bord tu vas gueuler aussi. »

Elle s’avança vers elle en attrapant une bourse à sa ceinture. Elle avait un très bon moyen de la calmer, elle le savait depuis le début. A la base elle avait juste prévu de la rendre heureuse avec un bonus mais puisque c’était son or autant le lui rendre.  Elle agita la grosse bourse en cuir faisant entendre le cliquetis des pièces à l’intérieur puis la lui lança tout en continuant à s’approcher.


« Et je lui ai fait les poches à ton mec. C’est toi qui m’a toujours dit, les mecs veulent toujours te rentrer dedans qu’elle que soit la manière alors t’as deux solutions tu lui vide la bourse ou les bourses. »

Simple réflexe. Quand Shalyna avait percuté l’homme sans faire exprès, elle n’avait pas hésité à lui faire les poches. Elle était douée pour ça et voila ce qu’elle avait gagnée. Deux jolies bourses remplies de pièces d’or. Elle ouvrit la seconde et avec un grand sourire, et prit une pièce qu’elle jeta en l’air et qui retomba pile dans le décolleté de sa maîtresse. Elle recommença avec une deuxième tout en terminant de s’approcher. Elle était maintenant tout près, presque à la toucher et une folle envie de le faire germa dans son esprit mais elle ne le méritait pas vu la gueulante qu’elle venait de lui passer. A la place elle leva le bras et retourna la bourse,  regardant les pièces tomber entre les superbes seins. Elle profita aussi de l’attrait qu’avait l’or sur Aby pour lui prendre l’arme qu’elle avait dans les mains.


« Et si tu la fermais un peu maintenant ? »

Pour l’obliger à se taire, elle posa ses lèvres sur les siennes, se collant à elle alors que sa langue allait jouer avec celle de sa jolie rousse. Un baiser langoureux rien de mieux pour avoir un peu de silence. Et elle adorait sentir son corps collé au sien, l’un des rares moment ou Shalyna n’avait pas elle aussi envie de la tuer. De sa main libre elle l’enlaça, la serrant un peu plus contre elle, la sentant peu à peu s’abandonner au baiser. Quand elle la libéra de ses lèvres elle la planta là au milieu de la cabine. Maintenant qu’elle avait éveillé ses sens qu’elle se refroidissent un peu cette emmerdeuse. Elle lui devait des excuses pour l’avoir accusé de tous les maux du jour alors qu’elle n’était qu’en partie responsable.  Elle alla vers le bureau ou elle posa l’arme avant de s’asseoir dessus. Les jambes dans le vide elle la regardait en souriant.

« Ok tu n’as pas les infos mais au moins tu as ton or. Alors tu me pardonnes ? »

_________________
avatar
Shalyna Parker

Messages : 41
Date d'inscription : 25/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Abigail Moore le Mer 10 Oct - 2:55

Eh puis quoi ! Je peux même pas la buter tranquille ! Y a fallu que je me trompe de pistolet ! Franchement ! Il allait fallu que je me mélange dans mes deux armes ! Tout pour me faire énerver encore plus ! Mais la chance est pas avec moi là ! La chance veut pas que je la bute, mais pourquoi ! Elle m'a fait perdre beaucoup d'or cette gourde ! Un jolie montant qui devait me revenir ! Et là, je me retrouve sans rien ! C'est le comble ! Pas d'or, pas d,informations et elle encore en vie ! Pourquoi pourquoi ! Bon au moins, l'est sage ! Elle m'écoute ! Elle fait mieux sinon... sinon... Je vais prendre l'autre ! Mais bon, elle se tait pendant que je gueule un bon coup. Ça me décompresse un peu avant que je ne décide de la marche à suivre. Je peux quand même pas attaquer tout le port juste pour retrouver un mec ! Tout pour m'énerver grandement ! Au moins, elle est avertis ! Là faut retrouver mon magot ! Le reste, j'en ai rien à foutre ! Mon or, puis on verra après !

Bon voila, je suis un peu calmée. Pas totalement, mais quand même. J'ai encore envie de la buter, mais disons que je vais y réfléchir un peu plus avant de le faire là. Surtout qu'elle me sort le grand numéro avec sa voix assommante ! Qu'est ce qu'elle me sort cette fois ? Que j'avais encore fais changée de drapeau hier ? Vraiment ? J'avais fais faire ça hier ? Ah oui, c'est vrai, on avait du changer à cause des histoires de quarantaine et autres délires du genre. Je voulais pas voir mon navire éloigné de la côte pour ce genre de connerie... C'est vrai que j'ai fais changer plusieurs fois le drapeau. Bon, là, je dois dire qu'elle marque un point. Ça ne la disculpe pas pour autant pour le vol de mon or ! Mais au moins là, j'ai une raison de moins de lui en vouloir. Bon ok, c'est qu'une bagatelle débile parmi tant d'autre et je vais avoir oublier demain. Je vais devoir franchement à faire une liste de drapeaux et de leur emplacement et utilité si ça continue, parce que même-moi, je vais commencer à m'y perdre je sens. Bon, je vais passer l'éponge sur ça, mais mon or est pas sauf pour autant... Bon maintenant, je dois réfléchir à un plan pour régler le problème !

Bon, elle me laisse pas réfléchir en paix. Pourquoi elle me fait la morale maintenant ! Non mais de quoi elle se permet !

'' T'avertir de mes plans et projets ? Mais c'est des plans pour que tu me fasse un coup foireux pour les faire raté comme là ! ''

Eh mais c'est quoi qu'elle ramasse là ? C'est pas une bourse ça ? Et elle a l'air bien remplie la bourse ! En plus, elle est jolie ! Et bien grosse ! Elle fait plein de cling cling ! C'est un beau son ça ! De l'or ? Oui c'est sur que c'est de l'or ! Oh de l'or ! Oui c'est bien de l'or ! Bon, comment dois-je m'y prendre pour m'en emparer ? Je dois la buter ? Probablement, mon pistolet est juste à coté... Je pourrais bien... Attends ! Pourquoi elle avance vers moi ? C'est un piège ? Oui c'est sur ! C'est un plan foireux de sa part pour... pour ... Oh mais, y a un truc qui va pas là ! Pourquoi elle me lance la bourse ? Pourquoi elle ? Oh j'attrape la bourse d,une main un peu surprise et sans même attendre, je l'ouvre pour regarder à l'intérieur pour voir son contenu. Oh j'en suis certaine ! C'est mon or à moi, le mien à moi. Celui que j,ai donné au crétin de mec qui est repartis. Attends... C'est que... Mais quelle pute cette femme ! Elle aurait pu me le dire avant ! Et là, elle me refait la morale ! Bon ok, elle a pas tord... Quoique, je lui donne pas tout le crédit de ce sauvetage ! Quoique, il semblerait qu'elle a une autre bourse et... Mais qu'est ce qu'elle fait là elle ! Elle m'attaque ! Elle m'agresse ! Elle m'assaille à coup de pièce dorée ! Mon décolleté sera vite remplie à se rythme ! Mais qu'est ce qu'elle fait là cette pirate ! Elle me fait quoi comme jeu là ? MON PISTOLET ! JE LE SAVAIS ! J'entrouve aussitôt la bouche prête à lui gueuler après...

Et hop, voila qu'elle en profite ! Un baisé ! Mais c'est qu'elle est vraiment douée dans les baisers cette donzelle ! Elle sait bien utiliser sa langue faut dire ! Bon ok, j'en profite un bon moment alors. Parce que semblerait que je sois moins énervée contre elle. Elle a sauvé mon or, donc... Ok. Je veux bien être sympa... Je la suis finalement du regard en la laissant aller s'installer et je soupire doucement entre mes lèvres alors que je l'écoute parler. J'hausse vaguement mes épaules en soupesant un instant ma jolie bourse remplie d'or. Détournant mon regard un moment, je lance la bourse sur ce qui me sert de lit, puis je m'approche de ma chère esclave que j'aime beaucoup malgré moi. Elle était bien roulée, savait si faire au lit et était plutôt pratique en général. Alors malgré mes envies récurrents de la buter, je lui trouve toujours une utilité. Et là, franchement, je n'ai envie que d'une chose. De la voir à poil tout de suite et sans perte de temps !

Alors ni une, ni deux, je m'approche de mon bureau où elle s'est assisse et je me plante droite devant elle ! Je lui offre un sourire en coin qui veut tout dire, alors que je lève mes mains pour allez agripper sa chemise blanche pour pouvoir défaire adroitement le noeud qu'elle avait fait pour la faire tenir en place. L'instant d'après, je vins donner un petit coup vers l'arrière pour faire descendre sa chemise assez pour la dénuder en grande partie. Voila ! C'est un bon début ! Mais, je ne m'arrête pas là ! Non de non ! Je descend mes mains pour pouvoir défaire ce qui retient son pantalon moulant ! Voila un truc bien gênant ! Un pantalon ! Et puis quand je vois que je peux enfin glisser une main à l'intérieur, je ne me fais pas plus prier pour le faire ! Cette garce l'a bien chercher en prenant cette pose là !

'' Je suis pas encore sure ! On en reparle tout à l'heure ? ''

Je lui fais un clin d'oeil entendu, alors que je fais glisser une main dans son pantalon, entre ses jolies et fines cuisses ! Je sais très bien où je vais allez miner avec mes doigts ! Une jolie mine que j'aime bien explorer de temps à autre ! Alors, je me penche vers elle pour allez chercher un nouveau langoureux baiser alors que je vais capturer sa langue avec la mienne, laissant mon autre main divaguer le long des courbes de la pirate, allant parfois caresser ses seins un moment. Tout cela pendant que je faisais bien descendre mon autre main pour allez glissez mes doigts le long de l'entrée de la caverne convoité, glissant parfois un doigt en elle, tandis que j'abandonnais le baisé pour allez dévorer son cou avec plaisir, la mordillant légèrement. Malgré bien des différents, je dois bien dire que j'aime toujours autant sentir son corps contre le mien et il me tarde déja beaucoup de sentir sa chaleur contre mes courbes.

_________________
avatar
Abigail Moore

Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Shalyna Parker le Mer 10 Oct - 16:50

Mais c’est pas possible elle est conne ou elle fait exprès la capitaine ? C’est justement en l’avertissant de ses plans qu’elle évitera que ça rate. Combien de fois il faudra lui expliquer pour qu’elle comprenne. Enfin, de toutes façons c’est pas aujourd’hui qu’elle le lui fera comprendre. Elle a toujours été comme ça et c’est trop tard pour la changer. Elle s’emporte pour un rien, tue les gens et ensuite se dit qu’il aurait peut être fallu poser les questions avant. Bah ouais mais c’est trop tard parce qu’un mort ça répond plus aux questions. Mais bon c’est bien pour ça que Shaly était là, elle savait que si sa patronne l’avait gardé c’était parce qu’elle arrivait assez souvent à temporiser les choses et a laisser les gens vivre le temps de leur faire cracher le morceau. Enfin pas toujours, pas souvent même mais ça faisait partie de son boulot. A moins ce que ça soit uniquement pour autre chose qu’elle ‘avait laissée vivre et qu’elle avait fait d’elle son second. Vu comment elle la regardait à cet instant oui ça devait plutôt être pour ça.

Shalyna la laissa approcher soutenant son regard. Elle savait que la colère était entrain de retomber. Mais en fait voila c’était elle la plus conne des deux. Il faudrait qu’elle y pense la prochaine fois. Au lieu d’attendre que Aby pousse sa gueulante, il lui suffisait d’entrer dans la pièce et de se foutre à poil. Elle lui couperait ainsi toute envie de râler et gagnerait du temps. c’était une super idée ça il faudrait vraiment qu’elle essaye. Mais pour l’instant il fallait juste lui faire oublié le problème et ça c’était facile. Elle savait exactement comment lui faire plaisir dans tous les sens du terme.  La laisser croire que pour ça aussi c’était elle qui commandait et lui donnait ce qu’elle attendait tout en prenant sa part au passage, pas si stupide que ça. Et la ce qu’elle voulait la chef c’était elle, tant mieux la réciproque était vraie. Parce que malgré l’envie perpétuelle de la tuer, Shaly ne pouvait pas s’empêcher de désirer cette salope de rousse aux gros seins.

La jeune femme se pencha légèrement en arrière, les deux mains posées derrière elle sur le bureau alors que sa chemise était détachée puis repoussée, dévoilant sa poitrine et allumant un profond désir dans les yeux de sa maîtresse. Pendant qu’elle s’attaque au pantalon, Shalyna termine d’enlever sa chemise qu’elle jette plus loin. Alors que sa coquine de patronne lutte pour glisser une main dans son pantalon moulant, elle s’avance un peu, les fesses au ras du bord et elle pose un pied sur la chaise devant le bureau pour lui offrir un meilleur accès a son intimité.


« Je vais tout faire pour que tu sois sure que tu me pardonne »

C’est surtout que quand je l’aurais faire hurler de plaisir elle aura carrément oublié pourquoi  elle m’en voulait. Mais cette fois c’est elle qui la fait taire d’un baiser. Ça tombe bien Shalyna n’avait plus rien à dire et c’est contre les lèvres entre ouvertes de son amante que moururent les premiers gémissements. Mais elle la connaissait bien, elle n’aimait pas donner sans recevoir. Se redressant un peu, Shaly fit preuve d’un peu moins de douceur, elle attrapa le haut de sa compagne et tira brutalement sur les cotés faisant jaillir les magnifiques obus. Elle se mit à les caresser, les malaxant même s’ils étaient un peu gros pour ses petites mains. C’est un truc qu’elle avait toujours adorée, jouer avec les gros seins d’Aby. Les hommes devaient s’éclater au lit avec elle, ils avaient de quoi faire. Mais la jeune pirate elle les aimait un peu par jalousie. Et elle prenait souvent plaisir à les maltraiter un peu, les pinçant de temps en temps entre son pouce et son index un téton déjà tout tendu. Elle était déjà bien excitée cette cochonne de rousse.

Repoussant un peu la rousse, elle se laissa glisser du bureau. La main s’échappa d’entre ses cuisses mais leur corps se collèrent l’un à l’autre, leurs seins s’écrasant les uns contre les autres. c’était si bon de la sentir ainsi brûlant de désir pour elle. Shalyna la fixant dans les yeux et fit glisser son pantalon, jusqu’à ses pieds, l’avantage de se balader pieds nus elle n’eut aucun mal a le retirer. Elle s’attaqua ensuite à celui de sa maîtresse. Elle le fit descendre en douceur,l’accompagnant en se baissant se frottant contre le corps tant désiré. Elle se retrouva accroupit devant elle et l’aida à le retirer complètement. Puis elle remonta, en se frottant de nouveau contre elle, déposant au passage un baiser sur son pubis . Elles étaient nues, l’une contre l’autre mais après un léger baiser sur ses lèvres, Shaly se recula en obligeant sa rousse à suivre le mouvement en la tirant par les lambeaux de son haut.


«T’as plus du tout envie de m’engueuler la. »

Elle lui pinça un téton en souriant, elle adorait la provoquer et c’est bien ce qu’elle faisait. Elle sentit contre ses fesses le bureau et elle lâcha les morceaux de tissu pour passer ses mains dans le dos de sa superbe maîtresse, l’enlaçant, soupirant du simple plaisir de la sentir contre elle, ses mains descendant le long de son dos jusqu’à son beau derrière bien rebondit et elle en posa une sur chaque fesse, la serrant un peu plus fort et la faisant tourner pour qu’elle se retrouve entre elle et le bureau. Elle l’obligea ainsi à monter sur le meuble. Elle allait voir qui s’est la chef maintenant. Sans la quitter des yeux elle posa sa joue contre un sein déposant quelques baisers, s’approchant du téton qu’elle saisit entre ses lèvres pour le sucer alors que ses mains la tenaient par les hanches, l‘obligeant a rester sur le bureau. Même à ses moment là elles aimaient se battre un peu pour voir qui gagnerait.

_________________
avatar
Shalyna Parker

Messages : 41
Date d'inscription : 25/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pouvoir des femmes [pv Aby]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum